Quand la Corée du Nord pète sa coche

La Corée du Nord pète encore une fois sa coche, elle accuse les États-Unis et la Corée du Sud de vouloir faire de la provocation, en tenant des exercices militaires dans la mer du Japon.

Pyongyang menace même d’utiliser l’arme nucléaire au besoin, ce qui est totalement ridicule, il n’est pas sans savoir, que si il ripostait nucléairement, les États-Unis n’auraient d’autres choix que de répondre avec son feu nucléaire et le pays ne deviendrait que ruines.

En réalité, tout le monde sait, qu’ il est peu probable que la Corée du Nord, qui préfère laisser mourir sa population de faim et de froid, utilise l’arme nucléaire, son voisin la Chine ne la laisserait probablement pas faire, et de plus  elle ne leur fournirait sûrement pas des volontaires chinois, comme elle l’a fait au début de la guerre de Corée pour combattre les États-Unis et les forces de l’ONU.

D’autre part, est-ce que les États-Unis sont prêts à se lancer dans un autre conflit armé? Ils ont dû trouver des moyens pour dégarnir l’Irak pour envoyer des troupes supplémentaires en Afghanistan, en partie à cause que ses alliés ont commencé à se désengager d’Afghanistan.

De plus le président Obama a déjà fait part, que la communauté internationale devait appuyer plus les États-Unis pour «éviter des problèmes», est-ce que les pays qui se sont retirés d’Afghanistan ou qui s’apprêtent à quitter l’Afghanistan seront prêts à appuyer les États-Unis en les impliquant dans un nouveau conflit avec la Corée du Nord? Pas certain.

Publicités

#armement-nucleaire, #coree-du-nord, #exercices-militaires, #mer-du-japon, #provocation

Un coréen ayant la nationalité américaine arrêté en Corée du Nord

On peut vraiment se demander ce que certains peuvent avoir entre les deux oreilles. Cette fois-ci, un américain d’origine coréenne a été arrêté en Corée du Nord parce qu’il veut promouvoir les droits de la personne dans ce pays.

La Corée du Nord dit qu’elle va enquêter sur l’incident, mais je serais presque prêt à parier que les autorités nord-coréennes vont finir par porter des accusations d’espionnage contre le militant des droits de la personne.

C’est une nouvelle épine dans le pied des américains, qui vont vouloir tout faire pour tenter de le rapatrier, comme c’est arrivé avec d’autres américains emprisonnés en Corée du Nord avant lui.

On peut parier que les américains paieront le prix en donnant de l’argent où encore en assouplissant certaines mesures.

C’est tout de même incroyable de voir des gens risquer leur vie dans des pays totalitaires pour promouvoir une cause, et par la même occasion, ils risquent de mettre leur gouvernement dans l’embarras.

#coree-du-nord, #droits-de-la-personne