Secret activities were going on at the Casa Loma Castle in Toronto during WWII

X Company star Lara Jean Chorostecki narrates this story of Station M, a secret installation located in Casa Loma during World War II.

Publicités

#history, #television

Finalement, la télévision communautaire fait tout de même de la bonne télé

Je dois le reconnaître, comme probablement bon nombre de vous, que je n’ai jamais été un adepte de la télévision communautaire, c’est-à-dire, jusqu’à il y a quelques semaines, alors que j’ai fait une découverte des plus intéressantes sur les ondes de MAtv.

Il s’agit de l’émission « Des chemins, des histoires »animé par l’historien Denis Angers que l’on peut entendre régulièrement sur les ondes du FM 93 à l’émission de « Gilles Parent le retour » et coanimé par Taïna Lavoie.

Dans cette émission, les animateurs nous font découvrir l’histoire de certains quartiers de la région de Québec, en passant par St-Roch, la rue St-Jean et même l’île d’Orléans. Les animateurs présentent les émissions de façon vivante et quand l’émission se termine, on se dit hein déjà, la demie est vite passée.

Le site de MAtv nous permet de voir quelques capsules de 5 minutes.

J’ose espérer qu’un jour, nous aurons droit à un coffret DVD ou encore un livre, si jamais ça arrive, je suis tout de suite preneur.

 

#des-chemins-des-histoires, #histoire, #matv, #quebec

WTC 10 ans déjà

Étant en congé, j’avais décidé de faire la  »grasse matinée » alors j’avais mis mon radio-réveil pour 10 heures. Pour me réveiller en douceur, j’avais décidé de le mettre en mode radio et lorsque le réveil s’est mis à sonner, je suis resté coucher en me demandant ce que j’allais faire de cette journée de congé.

Lorsque tout à coup, un des animateurs de radio annonça que l’une des tours du World Trade Center venait de s’effondrer, au début je n’étais pas certain si j’avais bien entendu, mais finalement l’animateur répéta à nouveau l’information, je me suis alors levé et je me suis empressé d’aller allumer la télé et synthoniser les réseaux d’information en continue LCN, CNN et j’allais visiter les réseaux américains conventionnels afin d’avoir le plus d’informations possibles, mais finalement les informations se répétaient et il y avait encore beaucoup de supposition.<

Le gouvernement américain avait alors décidé d’interdire de vol les avions dans le ciel américain, forçant ainsi 39 avions à atterrir à l’aéroport de Gander qui n’était pas équipé pour accueillir 6, 500 passagers, plusieurs passagers avaient alors été pris en charge par les habitants qui ont accepté de les héberger.

Tandis que les journalistes nous répétaient sans cesse que les hôpitaux de New York étaient en état d’alerte et attendaient les blessés. mais en vain, on commencait à comprendre encore plus l’ampleur du drame, c’est-à-dire qu’il y aurait finalement que peu de survivants.

À Québec, comme partout ailleurs, j’imagine, les gens allaient manger dans les restaurants et dans les bars et regardaient la télévision, dans l’espoir d’avoir plus d’information sur l’événement qui allait marquer à jamais le début du XXIème siècle.

À l’hôtel où je travaille, le directeur général, de l’époque, avait décidé de mettre dans chaque chambre une lettre offrant ses sympathies à ceux et celles qui avaient perdu un être cher et il a même tenu une minute de silence à la mémoire des victimes du 11 septembre.

Les événements du 11 septembre resteront,à jamais, graver dans la mémoire collective, tout comme l’ont été bien d’autres événements du passé, comme : le bombardement de Pearl Harbour par les japonais; les assassinats des frères John F. et Robert Kennedy où encore de l’assassinat de Martin Luther King, tout le monde se souviendra de ce qu’il faisait, quand l’annonce du drame à eu lieu.

#guerre, #pentagone, #terrorisme, #wtc

Don Cherry en Afghanistan

Nos militaires canadiens en poste en Afghanistan ont reçu la visite, à la veille de Noël, du ministre de la défense Peter McKay qui était accompagné, entre autre, de la ministre de la coopération Bev Oda et du flamboyant analyste de hockey Don Cherry.

Certains s’insurgent du fait de la présence de Cherry en Afghanistan, à cause que ce dernier critique souvent les québécois, mais ne leur en déplaisent, Cherry a tous les droits d’être en Afghanistan, d’autant plus, qu’il a un grand respect envers les militaires qui sont là-bas, pour s’en convaincre, on a qu’à regarder l’hommage que Cherry fait au Hochey night in Canada, lorsque des soldats se font tuer.

À ma connaissance, il n’y a aucun autre personnalité de la télé autres que les journaux télévisés, qui vont rendre hommage à nos militaires tombés au combat, surtout pas au Québec.

#afghanistan, #don-cherry, #peter-mckay

Quand la gauche se réjouit de la démission de Kory Teneycke

Certaines associations de gauche se réjouissent de la démission de Kory Teneycke de la chaîne Sun TV, parce que certains criaient au complot, qu’on allait avoir une télévision de droite qui allait présenter une vision de droite au Canada.

Mais personne n’est irremplaçable, puisque le successeur est nul autre que Luc Lavoie, qui a toujours été le bras droit de Pierre Karl Péladeau, et que de plus, il a été un proche conseiller de Brian Mulroney quand ce dernier était premier ministre du Canada.

Est-ce qu’on va réserver le même sort à Luc Lavoie? La gauche prétend que ça peut être dangereux d’avoir une télévision de droite au Canada. Mais ces gauchistes oublient, que même des gens de gauche ont déjà fait de la télévision, à commencer par l’ancien député bloquiste Michel Gauthier pour une courte période à TQS, c’est-à-dire, jusqu’à ce que TQS déclare faillite.

Si la gauche peut avoir des adeptes qui font de la télévision, alors pourquoi ne pourrait-on pas avoir des gens de droite qui pourraient faire de la télévision? Ça permettrait d’avoir une autre vision de l’actualité.

#droite, #gauche, #kory-teneycke, #michel-gauthier, #sun-tv

La création d’un Fox News du Nord

C’est incroyable  de voir les réactions des gens à la suite de l’annonce que Pierre-Karl Péladeau veut créer un Fox News du Nord suscite particulièrement chez une certaine gauche, les partis politique et même les indépendantistes.

Certains indépendantistes vont même prétendre que c’est une raison de plus pour que le Québec devienne indépendant, alors que pour la journaliste Chantale Hébert de L’Actualité, ça pourrait concrétiser un vieux rêve du Parti Conservateur qui consiste à fermer Radio-Canada.

Dans le fonds, on peut juste se réjouir qu’un tel réseau puisse naître, ne serait-ce pour avoir une plus grande diversité au niveau de l’information, puisque si l’on regarde le traitement journalistique entre le réseau TVA et la SRC, je constate qu’il n’y a pas une si grande différence du traitement de l’information, considérant que je considère  qu’une bonne partie de leurs artisans sont souverainistes.

En ayant un réseau Fox News du Nord, ça nous permettra de connaître une autre vision de l’actualité et nous permettra de mieux nous faire une idée sur les sujets d’actualité.

#fox-ness-du-nord, #information-continue, #pierre-karl-peladeau

Haïti et l’implication des médias

Ce qui se passe à Haïti est vraiment tragique. L’aide internationale afflue, et on peut presque être témoin d’heure en heure de ce qui s’y passe grâce aux réseaux d’informations en continue et à certains médias écrits qui nous présentent des images chocs montrant la dévastation, la misère des gens qui attendent pour avoir des soins médicaux, de l’eau, de la nourriture, et maintenant, selon des journalistes, on peut y voir des pillages réprimés par la police haïtienne.

Pour ce qui est de la télévision, elle innove, on pourrait croire que les attentats terroristes du 11 septembre ont donné des idées à certains réseaux de télévision qui ont repris l’idée des gens de New York qui mettaient des photos des disparus autour du WTC, dans l’espoir que quelqu’un les ait vus vivants, car LCN a décidé de permettre aux gens qui ont de la famille où des amis à Haïti qui n’ont pas eu de nouvelles d’eux depuis le séisme, de pouvoir y mettre des photos dans l’espoir qu’ils auront des bonnes nouvelles.

On peut dire que maintenant le monde n’a que des yeux pour Haïti, les médias permettent aux haïtiens du Québec, et à une certaine mesure aux haïtiens vivant sur l’ïle d’Haïti, de parler de leur angoisse, de leur crainte, de leur misère, etc.

Mais qu’en sera-t-il plus tard, lorsque le drame haïtien n’aura plus l’attention des médias, à cause d’un autre événement qui serait survenu ailleurs dans le monde, comme par exemple un attentat terroriste, où encore un autre séisme ailleurs ou autres choses?

Les haïtiens qui étaient jusque là en mode survie réaliseront pleinement, comme l’a dit François Buguingo de reporters sans frontières lors d’une  entrevue à la radio, qu’ils ont perdu des enfants, un père, une mère, et le réveil se voudra encore brutal.

La communauté internationale ne devra pas les délaisser, et prendre soins non seulement des gens qui vivront des problèmes de réhabilitation pour les  blessés physiquement, mais également pour ceux qui connaîtront des problèmes de stress post-traumatiques.

#haiti, #medias, #tremblement-de-terre