Une compagnie en Russie va licencier les femmes qui ont avorté

Je viens de lire quelque chose que je trouve aberrant dans le Journal de Québec. Une compagnie laitière dans la région de Moscou a décidé d’appliquer le code du travail orthodoxe, ce qui va permettre à la compagnie de licencier les femmes qui ont avorté.

Bien que je reconnaisse que l’avortement ne doit pas être utilisé à des fins «contraceptifs», il peut être parfois indiqué si la vie de la mère peut être en danger, hors dans ce que j’ai lu, rien ne laisse voir qu’il peut y avoir des exceptions  pour les cas où la vie de la mère serait en danger, à moins que la compagnie soit tellement rétrograde, qu’elle préfère voir les mères mourir au  lieu de leur permettre d’avorter, comme ce fut longtemps le cas au Québec lorsque les hôpitaux étaient presque sous l’emprise des communautés religieuses.

On dénonce  souvent l’Église catholique quand elle critique l’avortement, où encore décide d’excommunier des médecins et  les parents d’une fillette qui  s’est faite avorter à la suite d’un viol, mais lorsqu’on se compare avec d’autres pays on peut tout de même voir qu’on est bien ici.

L’avortement a été décriminalisé, et les femmes ne perdront pas leur emploi à cause qu’elles ont avorté. Mais je pense tout de même, que les gouvernements devront un jour revoir la notion d’avortement, surtout lorsqu’on connaît tous les moyens contraceptifs qui existent de nos jours, et ne permettre finalement l’avortement que dans des cas où la vie de la mère serait en danger où encore si la grossesse survient à la suite d’un viol.

Publicités

#avortement, #emploi, #religion, #travail

Ah l’Église catholique…

Je me souviens d’une aberration de l’Église catholique du milieu des années 1960, j’ai déjà entendu un prêtre dire que si un catholique allait dans une église autre que celle  de confession catholique, ce dernier pourrait être excommunié.

Quelle connerie, cela voulait dire que si on avait des amis de d’autres confessions qui se mariaient, et qu’on était invité aux noces, où encore si on  allait à des funérailles d’une connaissance d’une autre confession, on pourrait être excommunié, quelle débilité d’une religion qui voyait déjà vers le milieu des années 1960, qu’elle risquait de perdre à jamais l’influence qu’elle avait auprès de la société québécoise.

L’Église catholique essais depuis plusieurs années à reprendre son influence, en lançant des débats sur l’avortement ou encore en continuant à vouloir interdire de donner un plus grand rôle aux femmes où encore en interdisant aux prêtres de se marier, eux qui ont déjà eu le droit de le faire jusqu’en l’an 1073.

L’Église avait alors imposé le célibat,parce que les prêtres auraient des enfants,et les prêtres mariés tenteraient plutôt d’assurer une rente à leurs enfants, ce qui veut dire que l’Église aurait moins d’argent pour faire fonctionner l’Église.

Pourtant l’Église est déjà riche à Rome, et malgré tout le luxe qu’elle a , il y a des églises qui en arrachent, et il me semble que Rome ne les aide pas financièrement, elle préfère en laisser plutôt le soin aux gouvernements de les financer indirectement, en leur faisant payer le moins de taxes possibles, où encore en demandant aux fidèles de donner à la quête comme  lors de funérailles, même si la famille du défunt a dû payer des frais pour avoir droit au service religieux! Quand l’église ne nous laisse pas dans nos boîtes à lettre une lettre nous demandant de donner notre dime, en disant même dans certains cas, qu’il faut donner si l’on veut faire partie de l’Église.

Et comme si ce n’était pas assez, Rome n’hésite pas à faire payer les fidèles, qui voudront assister à une messe de béatification en Écosse qui sera célébrée par nul autre que  le pape Benoit XVI. Rome indique que c’est pour payer une partie des frais de voyages du pape, qui sont déjà payer à 50% par le gouvernement, et en échange de «l’obole» donnée pour assister à la messe, on remettra des sacs qui contiennent des souvenirs. Ça en est rendu vraiment pathétique, l’Église serait bien mieux de ne pas donner de souvenirs et laisser l’entrée gratuite.

On accuse l’Église d’être rétrograde, mais elle est capable de vivre aussi  dans le temps présent, en mettant un magasin en ligne, qui vend des souvenirs que l’on peut payer par cartes de crédit. Quelle aberration. Ce n’est pas surprenant qu’un nombre croissant de fidèles décident d’abandonner cette Église.

#eglise-catholique, #benoit-xvi, #excommunion, #mariage-des-pretres

L’intégrisme musulman en Angleterre

J’ai reçu ce soir un diaporama qui explique très bien, que les intégrismes musulmans veulent notre assimilation sinon la destruction du monde occidental.

Où cependant je diffère d’opinion avec la où le créateur du diaporama, c’est lorsqu’il généralise et qu’il prétend que tous les musulmans représentent une menace, alors qu’en réalité l’ensemble des musulmans n’aiment vraiment pas les intégristes, car ils difforment ce que le Coran prêche.

Je me souviens d’avoir déjà vu un reportage à la télévision américaine qui mentionnait, qu’une bonne partie des intégristes musulmans vivant en Angleterre ne sont pas des immigrants où encore des réfugiés politiques, mais bien des jeunes personnes qui sont nées en Angleterre et qui sont manipulées par leurs mollah.

Ce qui se passe en Angleterre pourrait également arriver au Québec et au Canada, puisque nous avons aussi des mollah ou des Imams intégristes qui lavent le cerveau des jeunes musulmans.

#integrisme-religieux, #islam, #londres, #musulman

Joyeux Décembre

L’association des commercants du Plateau Mont-Royal à Montréal tente une nouvelle approche qui se veut plus neutre auprès de leurs clients, en souhaitant un «Joyeux Décembre» au lieu d’un «Joyeux Noël», et elle a même fait des banderolles et des sacs réutiliiables, portant cett inscription!

Un responsable de l’association indique qu’il faut être dans l’air du temps, peut-être parlait-il du dossier des accommodements raisonnables, alors que pour bien des québécois, les accommodements sont encore souvent tout, sauf raisonnables.

Le défunt président Kennedy avait déjà dit une belle phrase concernant l’ère du temps dans la politique, que l’on pourrait facilement dire au sujet des accommodements raisonnables, la citation va comme suit: «Ne sacrifiez jamais vos convictions politiques pour être dans l’air du temps».

#joyeux-decembre, #joyeux-noel

Une université égyptienne interdit le port du niqab

C’est complètement fou, alors qu’au Québec nos gouvernants font des pirouettes pour accommoder les communautés religieuses comme les juifs hassidiques ou encore les femmes musulmanes pour leur permettre le port du Niqab ou de la burka, une université égyptienne interdit le port de la niqab dans son enceinte.

Nos dirigeants et la religion

Alors que nos dirigeants fédéraux et provinciaux craignent de prendre les décisions qui s’imposent au sujet des accommodements déraisonnables, surtout en ce qui concerne la religion, j’ai  trouvé une une excellente citation du premier président de la République turque, le président Mustapha Kemal Atatürk, et j’ai pensé que vous aimeriez la lire.

«L’homme politique qui a besoin de secours de la religion pour gouverner n’est qu’un lâche. Or, jamais un lâche ne devrait être investi des fonctions de chef de l’état».

#accommodements-raisonnables

Ah encore ces fameux accommodements raisonnables…

Une décision de la Commission des droits de la personne relance à nouveau le débat sur les fameux accommodements raisonnables:

La Société de l’assurance-automobile doit bel et bien se rendre aux demandes de ses clients qui souhaitent être évalués par une personne de leur sexe à l’examen pratique de conduite automobile. C’est ce que lui a recommandé en janvier la Commission des droits de la personne (CDP) dans un avis qui est passé complètement sous le radar médiatique.

On peut ne pas aimer cette décision, mais elle a été rendue selon une jurisprudence de la Cour suprême du Canada, parce que les gouvernements par manque de couilles, n’osent pas porter des modifications nécessaires à la Charte des droits et libertés, car ils craignent les puissants lobby religieux de tout acabit.

Jean Charest lui-même avait même refusé de prendre officiellement position, en préférant créer la Commission Bouchard Taylor, ce qui permettait, comme dirait-on, de laisser tomber la poussière, tout en permettant de voir un défoulement collectif lors des audiences de la commission

À un moment donné, il faudra que nos gouvernants mettent leur culotte, et décident de se doter d’une constitution québécoise et surtout d’une charte de laicité, dont les futurs arrivants devront en prendre connaissance et accepter les conditions exigées par le gouvernement du Québec pour pouvoir s’y établir, comme c’est présentement le cas en France.

Comme le dit un diction qui a été lu cet après-midi à l’émission «Le club des ex» à RDI: «Lorsque tu arrives dans une ville étrangère, observe les gens en train de danser et imite leurs pas».

#accommodements-raisonnables, #constitution-quebecoise, #saaq