Le chanteur Claude Dubois a droit à des privilèges

Le chanteur Claude Dubois a reçu sa sentence, ce matin, pour avoir conduit avec des difficultés affaiblies, il a été condamné à 90 jours de prison et il ne pourra plus conduire pour 1 an. La sentence a été prononcée alors que Dubois ne s’était pas présenté en cour à la demande de son avocat, puisqu’il prétextait qu’il ne voulait pas se faire voir par les nombreux journalistes qui se trouvaient au palais de justice.

En agissant ainsi, la juge n’a-t-elle pas créée une nouvelle jurisprudence, qui va aller à l’encontre de la liberté de presse et d’expression?

À écouter les lignes ouvertes à la radio, la sentence de 90 jours ne semble pas faire l’affaire de qui que ce soit, 90 jours pour une troisième condamnation pour les mêmes motifs, c’est trop peu. De plus, il semblerait que Dubois pourra faire une demande de libération conditionnelle au tiers si ce n’est au sixième de sa sentence.

On peut alors se demander si la colonie artistique n’a pas droit à des passe-droits? Un des auditeurs qui a téléphoné à une ligne ouverte, nous a rappelé l’histoire de la chanteuse Michèle Richard qui a été arrêtée à deux reprises pour des facultés affaiblies et pourtant, elle n’a jamais été condamnée à la prison.

#claude-dubois, #condamnation, #conduite-en-facultes-affaiblies, #michele-richard, #quebec