Le Massachussetts responsabilise les intimidateurs

Au Massachussetts, des parents en sont venus à une entente hors cours pour un montant de 225,000$ à la suite d’une plainte déposée devant la Massachusetts Commission Against Discrimination, parce que les parents estimaient que l’école fréquentée par leur fille Phoebe Prince n’avait rien fait pour l’aider lorsque cette dernière était devenue la victime d’intimidation ce qui avait eu comme conséquence, que n’en pouvant plus de supporter la situation, elle avait mis fin à ses jours à l’âge de 15 ans.

Le motif de cet harcèlement pratiqué par cinq adolescent(e)s était que Phoebe sortait avec deux garçon à la fois. Les adolescents fautifs ayant reconnus leur culpabilité à des accusations criminelles de harcèlement ont été condamnés à une probation ainsi qu’à des travaux dans la communauté.

Au Massachussetts, grâce à la loi “Dignity for Every Student” adoptée en mai 2010 les adolescents sont reconnus responsables de leurs actes lorsqu’il s’agit d’intimidation que ce soit dans les écoles publiques où même dans les écoles privées, et de la formation est donnée aux professeurs, chauffeurs d’autobus, instructeurs et administrateurs des écoles pour pouvoir reconnaître le harcèlement et comment agir en conséquence.

#ecoles-privees, #ecoles-publiques, #dignity-for-every-student, #intimidation, #loi-contre-lintimidation, #massachussets, #poursuite-civile, #poursuite-judiciaire, #responsabilisation