Stephen Harper le monarchiste

Avec la dernière visite royale du prince Harry et de son épouse Kate Middleton l’été dernier, on a pu voir un regain de dévotion envers la famille royale de la part de notre premier ministre Stephen Harper.

Pour s’en convaincre, on a qu’à penser à la décision du gouvernement conservateur de rajouter le mot royal à tout ce qui est miliaire : Royal Canadian Navy, Royal Canadian Air Force, etc.,qui semble avoir rendu nos militaires très heureux, alors que dans la population générale, à l’exception des indépendantistes québécois, la décision semble être perçue de façon presque indifférente.

Et maintenant, notre gouvernement conservateur, par l’entremise de Patrimoine Canada, a décidé d’agrémenter les murs de nos ambassades, de la photo de la reine, et de faire un appel d’offres pour l’achat de 2,250 drapeaux canadiens orné de la couronne britannique afin de célébrer le 60ième anniversaire de l’accession au trône de la reine Elisabeth II.

Quand on y pense comme il faut, c’est tout de même incroyable de voir de telles dépenses loufoques, alors que notre gouvernement veut se serrer la ceinture et va probablement aller de l’avant, en supprimant de 10% le nombre de fonctionnaires fédéraux et en coupant 110 millions $ la subvention à Radio-Canada.

Autre incohérence de notre gouvernement en ce qui concerne la monarchie britannique, aux cours des dernières années, la population canadienne s’est déjà prononcée sondage après sondage, à l’effet qu’elle voulait qu’on abandonne la monarchie britannique, alors pourquoi notre gouvernement persiste-t-il à vouloir faire  »renaitre » la monarchie au Canada?

Le gouvernement libéral de Jean Chrétien, en 1998, avait songé d’abandonner la monarchie britannique, mais ce dernier s’était vite ravisé en disant, qu’il y avait déjà assez de problèmes avec les indépendantistes québécois, qu’il ne voulait pas en plus créer des problèmes avec les partisans de la monarchie au Canada.

#ambassades-canadiennes, #canada, #drapeaux, #elizabeth-ii, #kate-middleton, #monarchie, #prince-harry, #stephen-harper