Quand Élections Canada décide de faire suer les gens qui sont sur les médias sociaux

C’est quoi le problème d’Élections Canada? Le jour des élections les gens qui ont des comptes de médias sociaux comme Twitter ou FB, ne pourront donner des résultats d’élections sous risques d’avoir de sévères amendes pouvant aller jusqu’à 25,000$ et 5 ans de prison.

Élections Canada veut, en agissant ainsi, éviter d’influencer les votes dans les régions où les bureaux de vote sont toujours ouverts, car certains pourraient décider de ne pas aller voter, où peut être encore les influencer pour voter une autre façon, que la façon qu’ils auraient voter autrement, comme certains croient que ça s’est déjà produit lors d’élections en Allemagne.

Je n’ai pas porté attention, au Québec les bureaux de scrutin ferment à 20h00 et on commence le décompte des bulletins de votes, les médias conventionnels ont les résultats et les présentent à la télé, à l’heure où les résultats commencent à être annoncés, est-ce que les bureaux de scrutins en Colombie-Britannique sont tous fermés? Peu probable puisqu’il y a 3 heures de différence entre le Québec et la Colombie-Britannique, si on tient compte de ce que dit Élections Canada, on ne devrait pas avoir les résultats des dépouillements avant 23h00.

Les gens pourraient alors visiter  les sites des médias conventionnels pour avoir quelques informations sur les résultats bien que fragmentaires.

Certaines personnes qui ont des comptes sur les médias sociaux ont déjà indiqué, qu’ils avaient l’intention de twitter les résultats d’élections, mais le jour venu, est-ce qu’ils le feront vraiment? Je me demande, si Denis Coderre va twitter le jour des élections.

#amendes, #elections-canada, #medias-sociaux, #resultats-election