Pourquoi s’en prendre à André Arthur, surtout lorsque certains autres députés se sont absentés aussi souvent?

Après avoir secoué les brancards au sujet que Stephen Harper qui avait déjà songé, lui-même, a formé un gouvernement de coalition, voilà maintenant, le Bloc Québécois et son chef Gilles Duceppe s’en prennent ouvertement au député indépendant de Portneuf André Arthur, parce que ce dernier, selon les propos de Duceppe, préférerait conduire des autobus ou encore vendre des aspirateurs au lieu de participer aux périodes des questions à la Chambre des Communes.

André Arthur l’a toujours dit, il détestait participer aux périodes des questions, qu’il avait l’impression d’y perdre son temps, mais qu’il se trouvait plus utile au Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie, mais n’empêche que si j’étais un électeur du comté de Portneuf, je suis loin d’être convaincu que je voterais pour André Arthur, même si je l’ai déjà aimé comme animateur de radio à une certain  époque, mais pour moi, c’est une question de transparence, il faut que je le vois faire son travail à Ottawa.

Pour ce qui est du Bloc Québécois, Gilles Duceppe est bien mal placé pour critiquer les absences répétées d’André Arthur. Le Bloc Québécois a, lui aussi des députés qui ont manqué à plusieurs reprises, dont Francine Lalonde qui s’est absentée à 121 reprises, vraisemblablement pour pouvoir subir des traitements pour un cancer, alors que d’autres députés comme Claude Guimond, Pascal Pierre Paillé et Monique Guay se sont absentés respectivement 47, 57 et 78 fois.

#andre-arthur, #elections-federales, #bloc-quebecois, #candidat-independant, #gilles-duceppe