Don Cherry en Afghanistan

Nos militaires canadiens en poste en Afghanistan ont reçu la visite, à la veille de Noël, du ministre de la défense Peter McKay qui était accompagné, entre autre, de la ministre de la coopération Bev Oda et du flamboyant analyste de hockey Don Cherry.

Certains s’insurgent du fait de la présence de Cherry en Afghanistan, à cause que ce dernier critique souvent les québécois, mais ne leur en déplaisent, Cherry a tous les droits d’être en Afghanistan, d’autant plus, qu’il a un grand respect envers les militaires qui sont là-bas, pour s’en convaincre, on a qu’à regarder l’hommage que Cherry fait au Hochey night in Canada, lorsque des soldats se font tuer.

À ma connaissance, il n’y a aucun autre personnalité de la télé autres que les journaux télévisés, qui vont rendre hommage à nos militaires tombés au combat, surtout pas au Québec.

#afghanistan, #don-cherry, #peter-mckay

Ma synthèse de l’année 2010

Avec la fin de l’année qui arrive à grand pas, les médias feront leurs synthèses de l’année. Je vous présente ci-dessous, ce qui pour moi, ont été les évènements les plus importants de l’année.

Voici les événements  que je trouve les plus importants de l’année 2010

Canada – Québec

Réseau liberté Québec fait peut à la gauche et aux syndicats. Les syndicats ripostent en créant Alliance sociale.

Les contribuables ripostent au dernier budget Bachand, plus de 55 000 personnes manifestent devant l’assemblée nationale

Le maire Labeaume veut construire un nouvel amphi-théâtre à Québec, il donne jusqu’au 31 décembre aux gouvernements pour investir dans le projet. Québec annonce qu’il financera le projet à 45% de son coût. Le fédéral refuse de financer sans financement du privé.

50 000 à 60 000 personnes manifestent sur les Plaines d’Abraham pour le retour des Nordiques.

Clotaire Rapaille qui a été engagé pour trouver l’essence de Québec traite les gens de Québec de sado-masochistes.

Pour la Fédération des femmes du Québec, les militaires du Québec ne sont que de la chair à canon.

La fédération internationale de ski dit non à Québec pour les jeux olympiques de 2022.

Contrairement à ce qui avait été prévu, les troupes ne se retireront pas d’Afghanistan en 2011. Ils resteront jusqu’en 2014 et ils seront affectés à la formation des militaires afghans.

Le Colonel Russell Williams plaide coupable à deux accusations de meurtre prémédité. Il sera expulsé de l’armée et ses uniformes seront brûlés.

Mondial

Tremblement de terre à Haîti qui a fait entre 150 000 et 200 000 morts. La communauté internationale fait tout pour aider les haïtiens, mais malgré les engagements de la communauté internationale, les argents tardent toujours à venir, on attend les élections pour voir qui sera élu président pour être certain que la corruption n’existera plus.

Le Pakistan est victime d’importantes inondations qui ont fait des milliers de morts, mais la communauté internationale est plutôt indifférente au malheur des pakistanais.

Sauvetage des 33 mineurs chiliens.

Attentat terroriste ratée à Time Square.

Arrestations massives au sommet du G-2O. Le coût des sommets G-8 et G-20 est de 1 milliard $.

Adoption de la réforme de la santé aux États-Unis, ce qui a permis aux républicains de rafler la majorité à la chambre des représentants lors des élections de mi-mandat.

Paul la poulpe prédit avec succès le gagnant de la coupe du monde de soccer.

 

#annee-2010, #synthese

Pauline Marois veut limiter le nombre de mandat d’un premier ministre

Au début de la semaine, la cheffe du Parti Québécois Pauline Marois dans le but de promouvoir une meilleure éthique politique, a proposé de limiter le nombre d’années qu’une personne peut être premier ministre, c’est-à-dire qu’un premier ministre ne pourra pas être à ce poste plus de deux mandats où pour une durée de 10 ans.

Le projet de Mme Marois est, comment dire, ambitieux et intéressant, mais malheureusement, ça ne garantira pas pour autant qu’on ne verra pas des abus comme les États-Unis ont connu  lorsque Richard Nixon a été président des États-Unis.

Son vice-président Spiro Agnew avait été contraint de démissionner à cause d’une évasion fiscale qu’il aurait commise lorsqu’il était gouverneur de l’État du Maryland, et on connait la suite, avec le scandale du Watergate qui avait forcé le président Nixon à démissionner pour ne pas être destitué (empeachment).

Mais au-delà de ce qui s’est passé aux États-Unis, la politique est rendue un sport extrême et les politiciens ont tellement peu la cote aujourd’hui, qu’on peut se demander quel «candidat vedette» sera intéressé à tout abandonner pour entrer dans la fosse aux lions comme un gladiateur.

Dans bien des cas, ce sera encore plus payant pour lui, de rester où il est, sans les inconvénients reliés à la politique comme ne presque plus passer de temps avec sa famille.

Et d’autre part, limiter le nombre d’années ou de mandats au dirigeant est d’origine présidentiel, alors on peut se demander, si un tel projet peut vraiment se concrétiser dans un régime parlementaire britannique. Devra-t-on procéder par règlement ou par une loi?

#duree-de-mandat, #pauline-marois, #pq, #premier-ministre, #quebec

Les appels au boycott une nouvelle mode

C’est vraiment rendue une nouvelle mode, on lance des boycotts sur tout et rien. Je viens de voir qu’un de mes contacts twitter allait boycotter Électrolux et ses marques de commerce parce que la compagnie a décidé de fermer son usine de l’Assomption, pour s’installer aux États-Unis en 2013, ce qui va causer la perte de 1,300 emplois.

En ce qui me concerne il est peu probable que le boycott soit d’une quelconque utilité, puisque aucune association locale ou nationale  n’a lancé de boycott  et même si c’était le cas, ça ne prendrait pas, on a qu’à penser à chaque fois qu’il y a eu des hausses des prix de l’essence, on a lancé des appels au boycott de certaines pétrolières, mais ça a toujours floppé.

Ce qui explique peut être la raison pour laquelle, il a fallu tellement de temps avant que le syndicat des employés du Journal de Montréal  décide de lancer un boycott du Journal de Montréal, parce qu’ on ne savait pas comment ça irait, mais avec les exigences de PKP de diminuer drastiquement le nombre de travailleurs au Journal de Montréal et en empêchant les gens qui auront perdu leur emploi d’aller travailler pour un autre quotidien et en fermant «Rue Frontenac», ça a lancé un certain  sentiment de sympathie et plusieurs associations ont alors annoncé publiquement qu’ils boycottaient le Journal de Montréal.

Mais même si des associations ont annoncé qu’elles boycottaient le Journal de Montréal, ça ne peut pas garantir le succès du boycott, puisque combien de membres individuels des associations vont vraiment suivre la consigne de leur association?

 

#electrolux, #boycott, #fermeture-dusine

Les étudiants ne sont toujours pas satisfaits

La manifestation des étudiants de la semaine dernière m’a fait réaliser, que finalement les étudiants ne sont jamais satisfaits de leurs conditions, ça fait plus de 40 ans, que ces derniers prennent la rue pour une raison ou pour une autre.

Cette fois-ci, c’était pour dire au gouvernement, que les étudiants ne voulaient pas avoir des hausses des frais de scolarités, sous le prétexte, que plusieurs étudiants avaient de la difficulté à subvenir à leurs besoins essentiels, comme l’habitation et payer l’épicerie, et que tout nouvelle hausse des frais de scolarité pourrait empêcher des jeunes à poursuivre des études supérieures.

Pourtant, j’ai déjà entendu dire, que les hausses des frais de scolarité n’avaient aucune incidence sur les inscriptions dans les CEGEP et les universités, et les universités connaissent un sérieux problème de sous-financement, il est alors, tout à fait naturel, qu’on refile une partie de la facture aux étudiants qui seront ceux qui bénéficieront le plus de leur formation, à moins qu’ils aient décidé d’étudier dans certains secteurs d’activités, où il n’y a aucune demande, on peut alors pensé au domaine des arts, où encore dans certaines formations en sciences sociales, on pourrait peut être alors contingenter ces techniques.

Combien de ces étudiants se trouveront un emploi dans le domaine qu’ils ont étudié, et s’ils ne trouvent pas d’emploi dans le domaine qu’ils ont étudié, est-ce qu’ils ne décideront pas de retourner dans un autre sphère d’activité?

Je suis en faveur des hausses des frais de scolarité, les étudiants doivent apprendre à se responsabiliser, s’ils n’arrivent pas à se payer un logement et à payer leurs épiceries, alors qu’ils tentent de se trouver des co-locataires, où encore qu’ils délaissent leur téléphone cellulaire, aux cours des dernières semaines, j’ai dû prendre l’autobus quelques fois pour me rendre à Ste-Foy en passant sur le terrain de l’Université Laval, et il y avait plusieurs étudiants dans l’autobus qui  avaient  des téléphones cellulaires, ce qui malgré la plus grande compétition, les services de cellulaires sont tout de même assez chers.

Personnellement, ils ne réussiront pas à me faire brailler. Je me demande si les Cégépiens ont fait le tour des écoles secondaires pour faire sortir les étudiants, comme je l’ai déjà vu quand j’étais en secondaire II en 1971 ou 1972.

#education, #frais-de-scolarite, #manifestation, #universite

On aurait refusé un panier de Noël à une personne à cause qu’elle est anglophone

Je viens de lire un commentaire qu’un de mes amis Facebook a mis sur son mur, à l’effet que dans la région de St-Lambert, une église francophone aurait refusé de donner un panier de Noël à une anglophone, et qu’on lui aurait donné une numéro de téléphone d’une église anglaise pour qu’elle puisse leur demander de l’aide, mais l’église ne répond pas au téléphone. Certains osent prétendre que c’est à cause de la loi 101,mais personnellement j’en suis pas convaincu.

Je crois surtout, qu’il y avait un manque d’information à ce sujet pour prétendre que c’est effectivement à cause de la loi 101, puisqu’on ne sait pas, si la personne qui a demandé l’aide faisait partie ou non de la paroisse, et si elle ne fait pas partie de la paroisse, c’est peut-être un peu normal, que la paroisse préfère aider ses paroissiens avant de vouloir aider les gens qui n’en font pas partie.

De plus, j’imagine que si c’était de la «discrimination» à  cause de la loi 101, les médias anglophones de Montréal s’en seraient donnés à coeur joie, surtout que les fins de semaine sont généralement plutôt tranquilles en actualité.

#generosite, #loi-101, #panier-de-noel, #pauvrete

Alliance sociale va manifester pour une meilleure lutte à la pauvreté

L’Alliance sociale annonce une manifestation pour demain devant l’Assemblée nationale pour que le gouvernement en fasse plus dans la luttre à la pauvreté. En regardant la liste des contacts, je trouve tout de même étrange qu’il n’y a aucun contact de la FTQ au sein de l’Alliance sociale pour donner de l’Info à ses membres sur la manifestation.

À moins que la FTQ pense qu’elle n’a pas besoin d’y prendre part, puisqu’elle a toujours appuyé le Collectif pour un Québec sans pauvreté.

Je serais curieux de voir combien de gens non syndiqués vont y participer, et combien de gens y seront là, puisqu’ils sont déjà libérés à temps plein où à l’occasion pour des activités syndicales.

#alliance-syndicale, #lutte-a-la-pauvrete