Visite au père Noël

Cher Pôpa Noël, je serai bref. L’année dernière tu m’as pris mon chanteur préféré Michael Jackson, mon acteur préféré Patrick Swayze et mon actrice préférée Farrah Fawcett.

Tout récemment, tu m’as pris mon entraineur préféré, Pat Burns… Je voulais juste te dire que mon……..politicien préféré est Jean Charest et que j’ai été très… g….entil cette année.

Publicités

Pourquoi Pauline Marois veut-elle des élections immédiatement?

Rien ne va plus pour Jean Charest, il vient de perdre son dernier et plus grand allié la FTQ,  qui estdésormais en faveur d’une commission d’enquête sur la collusion dans la construction.

Mais malgré ça, il persiste et refuse toujours de répondre aux attentes des partis d’opposition et de la population qui a de plus en plus l’impression que Charest n’est pas à l’écoute depuis sa réélection. Que faudra-t-il faire pour lui faire changer d’idée?

Il y a présentement une pétition en ligne, où il y a un nombre record de gens qui l’ont signé pour que Charest démissionne, mais tout le monde sait très bien que peu importe le nombre de personne qui va signer, Charest n’en fera rien, il ne reste alors que de tenter de le renverser lors d’une motion de censure qui a été déposée par Pauline Marois du PQ, dont le libellé est le suivant:

« Que l’Assemblée nationale du Québec retire sa confiance au gouvernement libéral et à son premier ministre pour son refus obstiné de déclencher une enquête publique et indépendante sur l’industrie de la construction, sur l’octroi de contrats publics, de permis ou de subventions ainsi que sur le financement des partis politiques ».

Il est peu probable que le PQ de Mme Marois réussisse l’exploit de renverser le gouvernement même si plusieurs ministres dont Jean Charest lui-même seront à l’extérieur lors de la tenue du vote, et que ça donnera aux libéraux que quelques votes de majorité, et tout le monde sait déjà que le PLQ contrairement au PQ est un parti discipliné,  alors on peut se demander qu’est-ce qui peut la pousser en déposant avec cette motion de censure?

Tout le monde sait que Mme Marois souhaite être la première femme à devenir PM au Québec, mais est-ce une raison suffisante de vouloir déclencher des élections, alors que cette dernière ne réussit pas dans les sondages à vraiment profiter des déboires du PLQ de Jean Charest?

J’ai l’impression, qu’elle cherche avant tout, à détourner l’attention des médias des dissensions qui existent depuis quelques temps au niveau du parti, entre les purs et durs de l’indépendance et les modérés, alors qu’elle fera face à un vote de confiance lors du prochain congrès national du PQ qui doit se tenir du 15 au 17 avril prochain au Palais des Congrès de Montréal.

Il doit sûrement avoir des personnes qui suivent la situation de près en coulisses, et qui seront prêts à aller dans une campagne à la chefferie du PQ, parmi les noms que je peux penser, il y aurait peut être Gilles Duceppe qui serait intéressé à revenir au Québec, lui qui a dit que les gens qui se présentaient au Bloc Québec n’y allaient pour y faire carrière, et quand ça fait 20 ans qu’on est là, ça commence à ressembler à une carrière, et il y aurait vraisemblablement, à mon avis Bernard Drainville qui n’a sûrement pas dû apprécier d’être limoger de porte-parole de la santé à celui de porte-parole des affaires intergouvernementales canadiennes.

#bloc-quebecois, #gilles-duceppe, #jean-charest, #motion-de-censure, #pauline-marois, #pq

Gérard Deltell refuse de retirer ses paroles

Lors du congrès de l’ADQ qui s’est tenu en fin de semaine à Granby, le chef de l’ADQ  Gérard Deltell a attaqué Jean Charest en le qualifiant de «parrain et de patriarche», ce qui avait provoqué en fin de semaine, une levée de boucliers de la part de certains ministres libéraux.

Jean Charest a répliqué aujourd’hui en envoyant une mise en demeure, demandant au chef de l’ADQ de retirer ses paroles. Pour le moment Deltell refuse de le faire , et selon l’analyste politique Jean Lapierre,  Deltell a rencontré ses avocats pour étudier ses options.

Si Deltell ne retire pas ses paroles, que va faire Charest? On peut facilement s’imaginer que ce dernier déposera une poursuite en libelle diffamatoire contre Deltell, comme il l’a déjà fait contre Me Marc Bellemarre.

Certains commencent déjà à prétendre, que Jean Charest veut faire taire Deltell, parce que ce dernier ne fait que dire ce que l’ensemble de la population pense de Charest, le  problème c’est que Deltell n’avait pas l’immunité de l’Assemblée nationale lorsqu’il a annoncé ses paroles, et  il a peut être été plus loin dans ses propos qu’il ne l’aurait voulu, en raison de  l’ambiance qu’il régnait dans la salle.

Il reste à voir, si Deltell refuse de retirer ses paroles, quel montant Jean Charest réclamera, les finances de l’ADQ ne doivent pas être si florissantes que cela, même si le parti dit qu’il a 12 000 membres, mais comme le signalait si bien Pierre Morin dans son blogue Écran Radar, le nombre de membre de l’ADQ  est peut être beaucoup  moins important, puisque plusieurs seraient des membres qui n’auraient pas renouvelé leur carte de membre.

#gerard-deltell, #jean-charest

Prolongation de la mission canadienne en Afghanistan

Stephen Harper a confirmé le 11 novembre dernier, que finalement, contrairement à ce qui avait été prévu lors d’un précédent vote à la chambre des communes qui prévoyait le retour de nos militaires en juillet 2011, les soldats canadiens resteront en Afghanistan jusqu’en 2014, pour former des soldats afghans.

Certains observateurs croient que l’OTAN aurait tordu le bras du Canada pour qu’il accepte cette mission qui se tiendra dans une région plus sécuritaire pour nos militaires. Mais je ne peux m’empêcher de m’interroger sur cette prolongation de la mission.

Le gouvernement Karzai est et restera probablement à jamais  un gouvernement corrompu,  dont certains membres du gouvernement sont des seigneurs de la guerre et il a même commencé à intégré des talibans dans son gouvernement.

Alors si on forme des soldats pour l’Afghanistan, est-ce que ces derniers demeureront dans l’armée afghane, où s’ils n’auront pas envie d’offrir éventuellement leurs services aux seigneurs de la guerre?

À moins qu’on se serve de ce prétexte pour garder nos militaires en sol afghan, pour qu’ils puissent continuer à surveiller discrètement l’Iran et le Pakistan en prévision d’une guerre éventuelle contre ces pays.

#afghanistan, #mission-militaire

Une commission d’enquête sur la construction ne suffit pas

Jean Charest refuse toujours de tenir une commission d’enquête dans le domaine de la construction, et ce malgré la volonté de la population québécoise.

Pour la députée bloquiste Marianne Mouranni, une commission d’enquête sur la construction n’est pas suffisante, si ça ne tenait que d’elle, l’enquête serait étendue au milieu financier.

#collusion, #commission-denquete-construction, #corruption, #crime-organise, #jean-charest

Les syndicats ripostent au Réseau liberté Québec

Le 23 octobre dernier, le Réseau liberté Québec qui est un club politique tenait une assemblée générale à Québec qui réunissait plus de 400 personnes, où elles pouvaient entendre plusieurs personnalités  ayant des idées de droite.

Peu de temps avant cette rencontre, Force Québec de François Legault et Joseph Facal, qui bien qu’il ne soit pas pour le moment un parti politique, voyait dans des sondages, que s’il présentait des députés à la prochaine élection provinciale, formerait vraisemblablement un gouvernement minoritaire.

Il n’en fallait pas plus pour que le milieu syndical, les associations étudiantes, etc. répondent à cette «recrudescence de la droite» et forment «Alliance sociale» pour  faire la promotion de la gauche, et selon ce que j’ai entendu à la radio, le dirigeant de la Centrale des syndicats du Québec, M. Réjean Parentaurait même dit, que le Québec était géré depuis 40 ans par des politiciens de droite! Pas très flatteur pour les gouvernements qui ont été formés par le Parti Québécois qui se veut social démocrate.

Ça devrait être toutefois flatteur pour le Réseau liberté Québec, puisque ça démontre hors de tout doute, que les différents mouvements de droite au Québec commencent à ébranler les piliers bien ancrés des syndicats et leurs pensées uniques.

Ce que je trouve le plus aberrant dans la formation d’Alliance Sociale, c’est qu’elle sera financée par les cotisations syndicales, et on est en droit de se demander si les valeurs prônées par nos syndicats représentent vraiment les valeurs de l’ensemble de leurs membres ? D’ailleurs, les syndicats aiment dire qu’ils sont démocratiques, s’ils le sont vraiment, ont-ils consulter leurs membres pour avoir leur avis?

S’ils ont consulté leurs membres, combien d’entre eux se sont présentés à l’assemblée générale pour donner leur approbation au plan syndical?

Je me souviens qu’en 2003, la FTQ avait décidé de consulter leurs membres pour une journée de grève en intersyndical, qui sera déclenchée au moment opportun,afin de combattre «les politiques anti-syndicales» du gouvernement Charest et  à l’endroit où je travaille, à peine une dizaine de personne s’y étaient présentées, sur près de 130 employés. Ce qui veut dire qu’une minorité a décidé pour l’ensemble des syndiqués, les syndicats répondront par la suite que les absents ont eu tort.

Pour ce qui est de la gauche, elle peut bien lui reprocher des choses à la droite, mais au moins, à ce que je sache, le Réseau liberté Québec est financé par les dons faits sur une base volontaire, contrairement aux cotisations syndicales.

Finalement Alliance Sociale  devrait être également une mauvaise nouvelle pour le PQ et son cheffe Pauline Marois, puisque cette dernière a déjà lancé l’idée d’un partage de la richesse, une notion bien de droite.

#alliance-sociale, #reseau-liberte-quebec, #syndicats

On est bien traité dans nos hôpitaux

Ça y est c’est fait, j’ai eu ma chirurgie pour une cataracte mardi. On se plaint souvent que notre système de santé au Québec est imparfait et à certains égards c’est vrai, on a qu’à penser au débordement dans nos salles d’urgence, que présentement au Québec, il y a deux millions de Québécois qui n’ont toujours pas de médecin de famille, où encore que les délais sont longs avant qu’une personne puisse avoir sa chirurgie.

Mais une fois qu’on est pris en charge, on peut dire qu’on est très bien traité et en quelque part, le personnel nous rassure, surtout si on se retrouve dans un milieu inconnu comme un hôpital, c’est ce que j’ai pu constater le jour de ma chirurgie. Ce qui m’a le plus étonné, c’est de voir le personnel masqué  dans la salle d’opération qui a pris la peine de se présenter un à un avant que la chirurgie ne débute, et ça aussi, j’ai trouvé ça rassurant, je savais que j’étais entre bonnes mains, et en prime, j’ai même eu droit à de la musique pendant la chirurgie.

Je serais curieux de savoir, si de nos jours, c’est une pratique courante dans nos hôpitaux de voir le personnel des salles d’opérations se présenter au patient avant le début de la chirurgie, où si c’est seulement à l’hôpital où je suis allé.

 

#chirurgie, #hopital