Ah l’Église catholique…

Je me souviens d’une aberration de l’Église catholique du milieu des années 1960, j’ai déjà entendu un prêtre dire que si un catholique allait dans une église autre que celle  de confession catholique, ce dernier pourrait être excommunié.

Quelle connerie, cela voulait dire que si on avait des amis de d’autres confessions qui se mariaient, et qu’on était invité aux noces, où encore si on  allait à des funérailles d’une connaissance d’une autre confession, on pourrait être excommunié, quelle débilité d’une religion qui voyait déjà vers le milieu des années 1960, qu’elle risquait de perdre à jamais l’influence qu’elle avait auprès de la société québécoise.

L’Église catholique essais depuis plusieurs années à reprendre son influence, en lançant des débats sur l’avortement ou encore en continuant à vouloir interdire de donner un plus grand rôle aux femmes où encore en interdisant aux prêtres de se marier, eux qui ont déjà eu le droit de le faire jusqu’en l’an 1073.

L’Église avait alors imposé le célibat,parce que les prêtres auraient des enfants,et les prêtres mariés tenteraient plutôt d’assurer une rente à leurs enfants, ce qui veut dire que l’Église aurait moins d’argent pour faire fonctionner l’Église.

Pourtant l’Église est déjà riche à Rome, et malgré tout le luxe qu’elle a , il y a des églises qui en arrachent, et il me semble que Rome ne les aide pas financièrement, elle préfère en laisser plutôt le soin aux gouvernements de les financer indirectement, en leur faisant payer le moins de taxes possibles, où encore en demandant aux fidèles de donner à la quête comme  lors de funérailles, même si la famille du défunt a dû payer des frais pour avoir droit au service religieux! Quand l’église ne nous laisse pas dans nos boîtes à lettre une lettre nous demandant de donner notre dime, en disant même dans certains cas, qu’il faut donner si l’on veut faire partie de l’Église.

Et comme si ce n’était pas assez, Rome n’hésite pas à faire payer les fidèles, qui voudront assister à une messe de béatification en Écosse qui sera célébrée par nul autre que  le pape Benoit XVI. Rome indique que c’est pour payer une partie des frais de voyages du pape, qui sont déjà payer à 50% par le gouvernement, et en échange de «l’obole» donnée pour assister à la messe, on remettra des sacs qui contiennent des souvenirs. Ça en est rendu vraiment pathétique, l’Église serait bien mieux de ne pas donner de souvenirs et laisser l’entrée gratuite.

On accuse l’Église d’être rétrograde, mais elle est capable de vivre aussi  dans le temps présent, en mettant un magasin en ligne, qui vend des souvenirs que l’on peut payer par cartes de crédit. Quelle aberration. Ce n’est pas surprenant qu’un nombre croissant de fidèles décident d’abandonner cette Église.

#eglise-catholique, #benoit-xvi, #excommunion, #mariage-des-pretres