Les gens devraient s’acheter des billets de loto, s’ils ont des problèmes

Un gagnant de 37,6 millions$ dit que si des gens lui demandent de prêter de l’argent, qu’il dira non, que si les gens sont mal pris, ils n’ont qu’à faire comme lui, s’acheter des billets de loto.

Je ne sais pas, il me semble quand tu es mal pris, c’est pas vraiment le temps d’acheter des billets de lotos, qui finalement, ne fera qu’enrichir le gouvernement, alors qu’on sait que statistiquement, il y a vraiment peu de chances qu’on puisse gagner le gros lot. Il me semble que le gros bon sens voudrait que l’on mette plutôt l’argent sur les biens essentiels, comme le logement, la nourriture, l’électricité, etc.

J’ai l’impression que plus les gens connaissent des problèmes financiers et autres, plus ces gens ont plus tendance à vivre à la recherche d’un rêve: les gens achèteront des billets de loto, dans l’espoir qu’ils vont gagner à la loto, où encore s’achèteront encore des cigarettes, sous le prétexte que c’est le seul plaisir qu’ils ont, un plaisir qui, soit dit en passant, coûte de plus en plus cher, à moins d’acheter des cigarettes à plume, où on ne sait pas du tout ce qu’elles contiennent exactement.

#dependance, #loterie, #misere, #reve

Gilles Duceppe «rides again» aux frais de qui?

Sacré Gilles Duceppe, après l’envoi de lettres à des dignitaires, pour leur expliquer l’aspiration des québécois à devenir indépendant, voici maintenant, qu’il veut, après avoir terminé sa tournée du Québec, faire la tournée des États-Unis et de l’Europe afin de faire la promotion de l’indépendance.

Tout de même bizarre que le Bloc veut faire la promotion de l’indépendance du Québec à l’étranger, lorsqu’on remarque, que finalement,  le nombre des partisans de l’indépendance stagne au Québec stagne, et qu’on entend presque pas parler de référendum sur l’indépendance, de la part du Parti Québécois, puisque  sa chef Pauline Marois a mis l’indépendance en veilleuse.

Je serais curieux de savoir qui va payer pour les «voyages d’affaires» de Duceppe. Est-ce que ce sont les membres du Bloc Québécois qui vont payer où les contribuables? Il y a de fortes chances que ce soient surtout les contribuables qui vont payer pour ça, puisque le Bloc a reçu 691 289$ via  la formule de financement public des partis politiques fédéraux, un cadeau de Jean Chrétien, alors que le Bloc Québécois a réussi à recueillir 89 343$ lors du deuxième trimestre de l’année 2010.

#bloc-quebecois, #financement, #independance-du-quebec, #promotion-de-lindependance

Stephen Harper défenseur de la langue française?

Stephen Harper a congédié le responsable du registre des armes à feu, sous le prétexte qu’il ne parlait pas assez français.

Si Stephen Harper appuie autant les principes sur le bilinguisme, pourquoi ne ferait-il pas la même chose avec l’ensemble des hauts-gradés de son état major de l’armée, qui bien souvent ne parlent pas, eux aussi, un traître mot de français.

C’est vrai qu’il faut éviter les erreurs que Staline a fait, quand il a fait une purge au sein de son armée, à la veille de la deuxième guerre mondiale, ce qui avait coûté cher à l’URSS lorsque l’Allemagne l’a envahie.

#bilinguisme, #francais, #registre-des-armes-a-feu, #stephen-harper

Quand Christine St-Pierre s’en prend aux médias québécois

Grâce à un participant du  congrès des jeunes libéraux tenus cette fin de semaine à Saint-Augustin de Desmaurres, on a pu apprendre, grâce à son compte Twitter,  que la ministre de la culture Christine St-Pierre avait tenu des propos étranges, en disant que le Journal de Montréal était souverainiste et qu’il ne le disait pas à ses lecteurs, elle s’est de plus attaquée à la partialité de certains journalistes, parce que les journaux s’en prenaient sans cesse contre les décisions du gouvernement.

Pourtant Mme St-Pierre semble oublier, que le PLQ a également un allié  parmi les médias, il s’agit de GESCA propriétaire entre autre des journaux: «La Presse» et «Le Soleil» et qui appartient à l’empire Desmarais, et qu’il arrive aussi à l’occasion de voir La Presse ou Le Soleil s’en prendre aux décisions prises par le gouvernement.

#journalistes, #medias

Que faire des réfugiés tamouls?

Vendredi dernier, un navire transportant plus de 500 tamouls arrivaient au Canada. Les canadiens voudraient qu’on les accueille et qu’on leur donne des soins de santé. Dans tout ça, il n’y a rien de répréhensible, on ne peut pas être contre la vertu.

Cependant,  les autorités doivent avant d’accepter une fois pour toutes  les réfugiés,  s’assurer de leur identité et voir si certains d’entre-eux ne sont pas membres des Tigres tamouls qui est une organisation terroriste reconnue  partout dans le monde, et comme les procédures d’identifications risquent d’être longues en raison du grand nombre de réfugiés, qu’on les enferme alors dans un camps d’internement pour s’assurer qu’ils ne prendront pas le large, une fois entrés au pays.

En même temps, ça nous évitera de nous faire traiter de une vraie passoire pour les terroristes, et ça permettra en même temps de lancer un message aux passeurs et aux réfugiés tamouls, qu’ils devront montrer pattes blanches avant de mettre les pieds au pays.

Selon le journaliste Normand Lester, les services de renseignements lui auraient indiquer, que les les réseaux des Tigres à l’étranger étaient toujours intacts, et que ces derniers auraient choisi le Canada:

«comme base de comme base de repli, pour reconstituer ses cadres et ses réseaux de collectes de fonds avant de reprendre la lutte au Sri Lanka».

Les réfugiés tamouls choisiraient ce moyen pour venir au pays, parce que s’ils avaient utiliser les procédures normales, il y a bien des chances qu’on ne les aurait pas accueillis.

Le Canada devrait peut être songer à faire comme l’Australie refouler tout autre navire transportant des réfugiés tamouls qui sont en direction du Canada.

#immigration, #refugies, #tamouls, #terrorisme

Une compagnie en Russie va licencier les femmes qui ont avorté

Je viens de lire quelque chose que je trouve aberrant dans le Journal de Québec. Une compagnie laitière dans la région de Moscou a décidé d’appliquer le code du travail orthodoxe, ce qui va permettre à la compagnie de licencier les femmes qui ont avorté.

Bien que je reconnaisse que l’avortement ne doit pas être utilisé à des fins «contraceptifs», il peut être parfois indiqué si la vie de la mère peut être en danger, hors dans ce que j’ai lu, rien ne laisse voir qu’il peut y avoir des exceptions  pour les cas où la vie de la mère serait en danger, à moins que la compagnie soit tellement rétrograde, qu’elle préfère voir les mères mourir au  lieu de leur permettre d’avorter, comme ce fut longtemps le cas au Québec lorsque les hôpitaux étaient presque sous l’emprise des communautés religieuses.

On dénonce  souvent l’Église catholique quand elle critique l’avortement, où encore décide d’excommunier des médecins et  les parents d’une fillette qui  s’est faite avorter à la suite d’un viol, mais lorsqu’on se compare avec d’autres pays on peut tout de même voir qu’on est bien ici.

L’avortement a été décriminalisé, et les femmes ne perdront pas leur emploi à cause qu’elles ont avorté. Mais je pense tout de même, que les gouvernements devront un jour revoir la notion d’avortement, surtout lorsqu’on connaît tous les moyens contraceptifs qui existent de nos jours, et ne permettre finalement l’avortement que dans des cas où la vie de la mère serait en danger où encore si la grossesse survient à la suite d’un viol.

#avortement, #emploi, #religion, #travail

Ah l’Église catholique…

Je me souviens d’une aberration de l’Église catholique du milieu des années 1960, j’ai déjà entendu un prêtre dire que si un catholique allait dans une église autre que celle  de confession catholique, ce dernier pourrait être excommunié.

Quelle connerie, cela voulait dire que si on avait des amis de d’autres confessions qui se mariaient, et qu’on était invité aux noces, où encore si on  allait à des funérailles d’une connaissance d’une autre confession, on pourrait être excommunié, quelle débilité d’une religion qui voyait déjà vers le milieu des années 1960, qu’elle risquait de perdre à jamais l’influence qu’elle avait auprès de la société québécoise.

L’Église catholique essais depuis plusieurs années à reprendre son influence, en lançant des débats sur l’avortement ou encore en continuant à vouloir interdire de donner un plus grand rôle aux femmes où encore en interdisant aux prêtres de se marier, eux qui ont déjà eu le droit de le faire jusqu’en l’an 1073.

L’Église avait alors imposé le célibat,parce que les prêtres auraient des enfants,et les prêtres mariés tenteraient plutôt d’assurer une rente à leurs enfants, ce qui veut dire que l’Église aurait moins d’argent pour faire fonctionner l’Église.

Pourtant l’Église est déjà riche à Rome, et malgré tout le luxe qu’elle a , il y a des églises qui en arrachent, et il me semble que Rome ne les aide pas financièrement, elle préfère en laisser plutôt le soin aux gouvernements de les financer indirectement, en leur faisant payer le moins de taxes possibles, où encore en demandant aux fidèles de donner à la quête comme  lors de funérailles, même si la famille du défunt a dû payer des frais pour avoir droit au service religieux! Quand l’église ne nous laisse pas dans nos boîtes à lettre une lettre nous demandant de donner notre dime, en disant même dans certains cas, qu’il faut donner si l’on veut faire partie de l’Église.

Et comme si ce n’était pas assez, Rome n’hésite pas à faire payer les fidèles, qui voudront assister à une messe de béatification en Écosse qui sera célébrée par nul autre que  le pape Benoit XVI. Rome indique que c’est pour payer une partie des frais de voyages du pape, qui sont déjà payer à 50% par le gouvernement, et en échange de «l’obole» donnée pour assister à la messe, on remettra des sacs qui contiennent des souvenirs. Ça en est rendu vraiment pathétique, l’Église serait bien mieux de ne pas donner de souvenirs et laisser l’entrée gratuite.

On accuse l’Église d’être rétrograde, mais elle est capable de vivre aussi  dans le temps présent, en mettant un magasin en ligne, qui vend des souvenirs que l’on peut payer par cartes de crédit. Quelle aberration. Ce n’est pas surprenant qu’un nombre croissant de fidèles décident d’abandonner cette Église.

#eglise-catholique, #benoit-xvi, #excommunion, #mariage-des-pretres