Le Canada choisit le F-35

Le gouvernement Harper a opté pour le F-35  de Lockheed Martin pour remplacer les CF-18 qui sont vieillissants.

Bien que Le contrat soit signé entre le gouvernement Harper et la compagnie, Michael Ignatieff a déjà décidé, que si le Parti libéral du Canada prenait le pouvoir, qu’il annulerait l’achat des F-35, le temps de savoir si l’appareil est le meilleur achat possible.

S’il fait vraiment ce qu’il a dit qu’il ferait, en prenant le pouvoir, le PLC ne fera que répéter les erreurs du gouvernement Chrétien qui avait annulé l’achat d’hélicoptères de sauvetages et de lutte anti-soumarin qui avaient été achetés sous le gouvernement Mulroney, ce qui avait coûté une fortune au Canada en dédommagement pour l’annulation du contrat, pour finalement acheter ces mêmes appareils plus tard.

C’est peut être vrai que le gouvernement a peut être  opté pour le F-35 sans appel d’offres, mais on vit dans un monde en perpétuel changement et le F-35 est vraisemblablement l’appareil le plus approprié, puisqu’on ne sait jamais quelles types de missions que le Canada pourrait se voir attribuer par l’ONU ou l’OTAN dans un avenir rapproché, surtout si le Canada se retire effectivement de l’Afghanistan en 2011.

Sans être militariste, on se doit de reconnaître que l’armée canadienne a été bien négligée depuis l’ère Trudeau, ce qui fait que ça nous coûte plus cher pour se ré-équiper dans le sens du monde, et dans le cas présent, ce contrat pourrait avoir d’importantes retombées économique pour l’industrie aéronautique de Montréal, ce qui est loin d’être négligeable.

L’équipement fait tellement défaut, que je me souviens du premier déploiement de nos soldats canadiens en Afghanistan, où nos militaires  sont devenus la risée du monde entier, à cause qu’ils avaient été dans ce pays dans des vêtements de camouflage de forêt au lieu des vêtements de camouflage couleur sable, ce qui était évidemment plus appropriés pour le type de théâtre d’opération.

#equipement-militaire, #cf-18, #f-35, #lockheed-martin, #militarisation