Le Canada devient-il un État policier?

Les sommets des G-8 et G-20 sont maintenant choses du passé. Comme à tous les sommets internationaux, Toronto a eu droit à la visite de groupes anarchistes qui ont voulu y faire du grabuge, ce qui a entraîné l’arrestation de plus de 600 personnes.

J’ai vu des commentaires laissés sur Twitter qui prétendaient que le Canada était en train de devenir un État policier à cause des nombreuses arrestations dont celles des militants de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) à leur arrivée à Toronto, et que de plus on s’attaquait à la liberté d’expression.

Si les autorités avaient des raisons de croire que certains représentaient une certaine menace pour l’ordre et la sécurité, pourquoi n’auraient-elles pas arrêté certaines de ces personnes parce qu’il n’était peut-être  pas possible de les expulser de la province, on sait tous que le CLAC a plutôt  une mauvaise réputation et que certains de ses membres aiment faire de la casse.

Et de là à dire qu’on brimait la liberté d’expression, c’est vraiment exagéré. Dans la journée de dimanche, il y a eu des manifestations pacifiques en bicyclette et à ma connaissance, ces manifestants n’ont jamais été importuné par les autorités policières.

#etat-policier, #emeutes, #democratie, #g-8, #police, #sommet-g-8-et-g-20