Le Canada devient-il un État policier?

Les sommets des G-8 et G-20 sont maintenant choses du passé. Comme à tous les sommets internationaux, Toronto a eu droit à la visite de groupes anarchistes qui ont voulu y faire du grabuge, ce qui a entraîné l’arrestation de plus de 600 personnes.

J’ai vu des commentaires laissés sur Twitter qui prétendaient que le Canada était en train de devenir un État policier à cause des nombreuses arrestations dont celles des militants de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) à leur arrivée à Toronto, et que de plus on s’attaquait à la liberté d’expression.

Si les autorités avaient des raisons de croire que certains représentaient une certaine menace pour l’ordre et la sécurité, pourquoi n’auraient-elles pas arrêté certaines de ces personnes parce qu’il n’était peut-être  pas possible de les expulser de la province, on sait tous que le CLAC a plutôt  une mauvaise réputation et que certains de ses membres aiment faire de la casse.

Et de là à dire qu’on brimait la liberté d’expression, c’est vraiment exagéré. Dans la journée de dimanche, il y a eu des manifestations pacifiques en bicyclette et à ma connaissance, ces manifestants n’ont jamais été importuné par les autorités policières.

Publicités

#etat-policier, #emeutes, #democratie, #g-8, #police, #sommet-g-8-et-g-20

C’est quoi ça le recyclage?

La ville de Québec a, je dirais depuis environ une vingtaine d’années, un programme de récupération. Dans l’ensemble le programme fonctionne assez bien, à un point tel, que la ville a décidé de donner aux résidents de la ville de Québec, il y  a peut-être deux ou trois ans, des bacs roulant pour faire de la récupération.

Et il existe toujours des centre de récupération «privé» où l’on peut y laisser nos articles recyclables de base, c’est-à-dire le verre, le métal, les plastique et le papier. Malgré toutes ces années, on peut toujours se surprendre que les gens ne savent toujours pas exactement ce qui est recyclable ou non.

On peut y retrouver des vieux meubles, des écrans d’ordinateurs et même des portes. Mais le phénomène n’est pas unique au centre de recyclage privé. On peut le retrouver aussi avec les bacs roulants résidentiels. J’y ai déjà vu des casques de moto et même des ustensiles de plastiques utilisés, et des vieux cadres.

#dechets, #recuperation, #recyclage