Gilles Duceppe fait la promotion de l’indépendance du Québec à l’étranger

Le chef du Bloc Québécois  Gilles Duceppe a envoyé  1600 lettres à des diplomates, ministres, hommes d’affaires et dirigeants syndicaux pour leur dire qu’un nouveau référendum est inévitable avec l’élection d’un prochain gouvernement formé par le PQ.

Ce qu’il y a de plus étonnant avec l’affirmation de Duceppe, c’est de prétendre qu’il y aura un référendum assez tôt, après l’élection du PQ, alors que Pauline Marois a déjà mis l’option sur la glace, et qu’elle préfère pour le moment faire la promotion de l’option souverainiste aux québécois.

Même pour l’ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, il a indiqué, il y a à peine quelques mois  que «la souveraineté n’est pas réalisable», ce qui a déclenché une vague d’indignation de la part des souverainistes purs et durs.

Alors, on peut se demander pourquoi Gilles Duceppe a décidé de tenir de tels propos? Est-ce dans l’espoir que Pauline Marois pourrait éventuellement être contrainte à quitter la chefferie du PQ, et qu’il souhaiterait devenir son successeur? Et ce faisant, détenir un réel pouvoir contrairement à ce qu’il a présentement à Ottawa, car il ne pourra jamais devenir PM au fédéral.

Encore plus étonnant, c’est de voir que ce n’est pas le PQ qui tente de faire la promotion de l’indépendance à l’étranger.

#bloc-quebecois, #independance-du-quebec, #pq, #promotion-de-lindependance