Une fusion NPD-PLC est-elle possible?

Alors que sondage après sondage, on s’aperçoit que Michael Ignatief ne fait vraiment pas mieux que son prédécesseur Stéphane Dion, et que le PLC, pour le moment,  ne réussira jamais à prendre le pouvoir, certains commencent à avancer l’hypothèse qu’il pourrait y avoir une fusion possible entre le NPD et le PLC, et que même des discussions seraient en cours,   dans le but d’éviter la réélection d’un gouvernement conservateur qui serait cette fois-ci majoritaire.

S’il devait y avoir une entente entre les deux partis, ça signifierait, que  chaque parti, le NPD et le PLC  s’engageraient à ne pas présenter de candidats dans les circonscriptions où  l’un ou l’autre des partis a des chances véritables de gagner la circonscription.

Si une telle entente devait intervenir entre les deux partis, on peut se demander qui sera le premier ministre advenant une victoire de la coalition, selon des sondages Ignatief ne passe vraiment pas, est-ce que Jack Layton pourrait devenir le nouveau P.M.? Plusieurs avaient commencé à s’interroger, il n’y pas si longtemps, à savoir si Layton ne serait pas appelé à quitter la chefferie du NPD.

Mais le plus ahurissant dans tout ça, c’est si une fusion devait effectivement  avoir lieu, on donnerait indirectement raison à l’ancien président du syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile Buzz Hargrove, qui après 40 ans d’implication politique auprès du NPD,  il s’était fait expulsé du parti lors des élections de 2005,  parce qu’il avait décidé d’appuyer publiquement le parti libéral de Paul Martin.

#fusion, #jack-layton, #michael-ignatief, #npd, #plc