Une employée de la FECQ dans l’eau chaude?

La blogosphère est plutôt en ébullition depuis quelques jours, c’est-à-dire depuis que le blogueur de la Clique du Plateau a écrit un texte au sujet des émeutes d’après-match du CH, où l’on peut voir Sonia Palato coordonnatrice de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), tenant dans ses mains un t-shirt  volé pendant l’émeute pas nécessairement par elle.

L’événement a également été repris par le blogueur Pierre Morin ou encore par le blogue Le Québec de demain, où son auteur indique que la FECQ n’a jamais parlé pour lui ni maintenant, ni pendant qu’il était étudiant au collégial.

On peut se demander si pour Sonia Palato,  cet événement ne nuira pas à ses projets futurs, pour le moment elle est employée par la FECQ, et ce n’est donc pas une personne élue, on ne pourra vraisemblablement pas la forcer à démissionner, comme on l’a fait avec l’ancienne présidente de ce que l’on appelait autrefois la CEQ qui est maintenant devenue la CSQ, Lorraine Pagé qui avait démissionné parce qu’elle avait volé une paire de gants.

À moins que la FECQ décidait de la congédier, si elle voit que ça pourrait nuire à la crédibilité de l’organisme. Pour le moment, les médias conventionnels ne semblent pas en avoir fait un plat avec le cas Palato peut-être pourra-t-elle s’en sortir sans trop de casse.

Ajout: Voici un vidéo d’un reportage présenté ce midi sur TVA. C’est le seul reportage sur le sujet que j’ai pu voir jusqu’à présent dans les  médias traditionnels.

#emeutes, #fecq, #sonia-pelato, #vol