Un plan Marshall pour Haïti

Au lendemain de la deuxième Guerre mondiale, le gouvernement américain lançait le Plan Marshall afin de permettre la reconstruction de l’Europe dévastée et éviter que certains pays d’Europe décident de se tourner vers le régime communiste.

Aujourd’hui 4 jours après le terrible séisme qu’a connu Haïti, certains commencent à émettre l’opinion qu’il faudrait créer un nouveau plan Marshall pour la reconstruction du pays, et qui serait sous la responsabilité de l’ONU, afin d’éviter des problèmes de corruption qui est omniprésente à Haïti.

Mais lorsqu’on parle de reconstruction, on peut être en droit de se demander, à part la population haïtienne qui a tout perdu, à qui profitera cette reconstruction. On peut croire qu’étant donné, que jusqu’à maintenant, tout laisse croire que  les États-Unis seront le plus gros bailleur de fonds et le plus grand fournisseur d’aide, qu’ils deviendront vraisemblablement  les premiers à être privilégiés lors de l’attribution des contrats de reconstruction.

Il reste à voir, si les compagnies américaines ou toutes autres compagnies étrangères  qui se verront octroyer les contrats de reconstruction, utiliseront la main-d’oeuvre locale, et si elle sera payée équitablement, où si on aura plutôt recours à la main-d’oeuvre du pays d’origine de la compagnie.

#haiti, #plan-marshall, #tremblement-de-terre