Jeunesse j’écoute Sorry we don’t speak french

Jeunesse j’écoute n’a aucun intervenant qui parle français la nuit, puisque les appels sont transférés à Toronto, Jeunesse j’écoute veut prendre des mesures pour que la nuit, qu’il y ait deux intervenants qui soient bilingues.

Le fait qu’il n’y ait aucun intervenant qui parle français la nuit est tout de même incompréhensible considérant que cet organisme est là pour venir en aide aux jeunes qui vivent des crises, et qui se font raccrocher au nez parce qu’ils ne parlent pas anglais.

#crise, #jeunes, #jeunesse-jecoute