Stephen Harper aide les artistes à sa façon

Il y a environ un an, le gouvernement Harper s’était mis les pieds dans les plats, en coupant dans la culture à quelques mois du déclenchement des élections. Ce qui, pour plusieurs, avait été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Des manifestations ont eu lieu d’un océan à l’autre dénoncer ces coupures aveugles.

Mais on dirait bien, que Stephen Harper a compris, et a eu l’idée géniale de se présenter hier soir, au Centre national des arts à Ottawa, pour y interpréter une chanson des Beatles, et les bénéfices seront destinés à aider les artistes.

Selon des journalistes qui ont donné leur opinion ce matin à l’émission «Les coulisses du pouvoir», Harper est plus expérimenté et a su éviter cette semaine de se mettre les pieds dans les plats ce qui est un mauvais signe pour l’opposition et surtout les libéraux qui tiennent absolument à renverser le gouvernement, alors que le PLC vit encore une crise à l’interne, et qu’il ne faut surtout pas se le cacher, le Bloc Québécois ne pourra jamais former un gouvernement.

Ça me rappelle les propos tenus il y a à peine quelques semaines par l’ancienne députée bloquiste Suzanne Tremblay, qui était invitée à l’émisssion «Bazzo TV», qui prétendait que si il devait y avoir présentement des élections, Stephen Harper pourrait finalement avoir ce qu’il a toujours voulu, c’est-à-dire un gouvernement conservateur majoritaire.