Le Pentagone veut vacciner les prisonniers de Guantanamo

Je viens de lire sur le site de CNN, que le Pentagone songeait à administrer des vaccins contre la grippe A (H1N1) aux prisonniers de Guantanamo, car le Pentagone considère qu’ils sont très à risques de contracter la maladie.

Cette décision ne fait pas l’affaire du représentant du Michigan  Bart Stupak qui a fait connaître par lettre au Pentagone, que ce dernier devrait être prudent avec la décision d’administrer les vaccins aux détenus, puisqu’il n’y a pas assez de vaccins de disponibles pour la population américaine.

C’est comme si on voulait considérer les détenus comme des citoyens de second rang, et qu’ils sont avant tout des présumés terroristes qui sont pour le moment toujours détenus de façon illégale, jusqu’à ce que président Obama trouve le moyen de les libérer comme promis, mais c’est très difficile, parce que ces prisonniers ont peur de retourner chez-eux car ils craignent d’être arrêtés, torturés et même exécutés  lorsqu’ils auront mis les pieds dans leur pays, tandis que d’autres pays ou encore des États américains refusent de les accueillir.

Est-ce que la population québécoise va être contre la vaccination des prisonniers au Québec, parce que ce sont des criminels, et qu’on devrait avant tout vacciner la population en générale avant les prisonniers? Si je me fie sur ce qui s’est passé cette semaine, où des gens allaient se faire vacciner même si ils ne faisaient pas partie  du public cible, je n’ai aucun doute, qu’une partie de la population serait de passer les prisonniers en dernier.

Publicités

#grippe-porcine, #guantanamo, #prisonniers, #vaccination

Stephen Harper préfère regarder les nouvelles américaines!

Selon le magazine MacCleans qui est le «cousin» du magazine «L’Actualité»,  le premier ministre du Canada Stephen Harper préfère regarder les nouvelles américaines, parce qu’il n’aime pas entendre ce que l’on dit de lui dans nos médias.

Ça explique peut-être la raison, qu’il passe son temps à vouloir charcuter Radio-Canada.

#nouvelles, #radio-canada, #television-americaine

Les drogués financent les Talibans…

Christiane AmanpourJe viens de regarder un excellent reportage que j’avais enregistré en fin de semaine, où le responsable de l’UNODC (groupe des Natons Unies pour la lutte contre les crimes reliés à la drogue) M. Antonio Maria Costa, déclarait à la journaliste Christiane Amanpour, que les consommateurs d’héroïne et d’opium finançaient les Talibans avec la drogue provenant de l’Afghanistan.

M. Costa évalue que les talibans touchent 140  millions$ par année, ce qui est beaucoup plus, que la période où les talibans étaient au pouvoir et où la drogue était illégale, mais ce qui n’empêchait pas les talibans de toucher des redevances.

La journaliste a même donné quelques chiffres qui sont hallucinants:

L’opium venant d’Afghanistan tue plus de monde que tout autre drogue provenant de d’autres pays, et l’héroîne tue 5 fois plus de consommateurs que le nombre de soldats de l’OTAN tué en Afghanistan.

#drogue, #taliban, #terrorisme

Un itinérant dans une nuit froide

En finissant de travailler ce soir, j’ai été témoin de quelque chose, que je n’avais pas vu personnellement depuis bien longtemps. Il y avait un jeune à l’arrêt d’autobus, il ne devait pas avoir beaucoup plus de 20 ans.  tout ce qu’ il  portait comme vêtement étaient un t-shirt sans manches, des jeans, des espadrilles, et pour couronner le tout, une tuque de couleur orange.

Des gens qui étaient à l’arrêt lui parlaient et de la façon qu’il répondait, on voyait très bien que ce n’était pas quelqu’un qui  semblait vivre des problèmes psychologiques, du moins pour le moment.

Le plus hallucinant, c’est qu’en l’observant comme il faut, on pouvait voir qu’il tenait dans sa main le restant d’une pomme de laitue, qu’il semblait avoir trouvé dans unes des  poubelles se trouvaient dans l’abribus, et il la mangeait.

 C’est tout de même encore incroyable qu’un jeune itinérant,  se retrouve dans la rue assez tard dans la nuit, surtout que les nuits commencent à être de plus en plus fraîches pour ne pas dire glaciales, serait-il possible qu’il n’ait pas réussi à trouver un endroit chaud comme dans des maisons «d’accueil»?

C’est plus que probable, Il y a un an ou deux, l’Université dévoilait une étude dans laquelle on pouvait lire, , qu’il manquait à Québec au moins 150 places  pour abriter les sans-abris et qui n’ont nullepart à aller.

 Notre gouvernement doit sortir dans les prochains jours une étude sur l’itinérance et comment régler le problème des sans abris, est-ce qu’on proposera des gestes concrets où est-ce que l’étude connaîtra le même sort des autres commissions parlementares, c’est-à-dire se retrouver sur une tablette?

Le comble dans tout ça, c’est que dans son édition du 26 octobre dernier le Journal de Québec nous apprenait,  que des fonctionnaires du Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale se faisaient payer la traite dans les restaurants de Québec. En quelques part, ça ne fait vraiment pas sérieux.

#itinierance, #sans-toit

Bien réfléchir avant de faire un don

Devant le nombre croissant d’organismes de charité, ces dernières doivent se montrer de plus en plus innovatrices, surtout lorsqu’on veut, en plus,  jouer un rôle politique.

C’est ce que je me suis rendu compte la semaine dernière, quand j’ai été accosté au coin d’une rue, la semaine dernière,  en me rendant au travail par une travailleuse ou une bénévole, je ne sais trop, pour faire un don à une organisation regroupant plusieurs organismes communautaires qui luttent contre le fléau du VIH-SIDA.

Tout ce que la personne me disait faisait bien du bon sang, et elle me disait que si je faisais un don, la moitiée irait en Afrique et l’autre moitiée resterait au Québec, sans toutefois mentionner, quelle partie du don serait utilisée à des fins administratives.

Mais c’était une bonne cause et j’étais intéressé à leur faire un don, mais le hic,j’ai appris après avoir signé les papiers,  que je devais faire des dons pour un montant minimum de 8$  par mois qui serait prélevé sur une carte de crédit ou directement dans mon compte bancaire, et que je pouvais mettre fin à ce don en tout moment, en avertissant l’organisation par téléphone.

Alors j’ai fait croire que je n’avais pas mes cartes sur moi et bien entendu de nos jours qu traînent sur lui son chéquier? Alors on s’était entendu pour qu’elle me rappelle le lendemain, ce qui faisait mon affaire parce que ça me permettrait de réfléchir davantage sur la question.

Finalement quand elle m’a appelé, je l’ai alors avisée  que j’avais changé d’idée, que je je désirais toujours faire un don mais de cette façon, que j’enverrais plutôt un chèque à l’adresse mentionnée au bas du formulaire, de cette façon je n’aurais qu’à envoyer un chèque sans avoir à être obligé de tenter de les joindre pour faire arrêter les prélèvements dans mon compte bancaire où sur mes cartes de crédit.

Elle m’a alors indiqué que c’était dommage, parce que si plusieurs personnes refusaient de faire ce genre de don, l’organisation n’aurait aucun poids politique, sauf que j’ai été longtemps dans le milieu communautaire, et je sais très bien que si une organisation veut avoir un poids politique, une des façons de le faire, c’est d’avoir des membres, ce que l’organisation qui voulait mon argent ne semblait pas avoir, tout ce qu’elle voulait, c’était le cash.

Je nc connais pas le fonctionnement de l’organisme à l’interne, et en écrivant  ça, je ne dis pas que l’organisation n’est pas bonne, sauf que je ne voulais pas ëtre pris à me débattre avec quelqu’un qui est à Montréal pour arrêter mes prélèvements, sans savoir combien de temps ça prendra pour que les prélèvements cessent.

#dons, #organismes-de-charite, #vih-sida

On mute des policiers pour des raisons politiques

Le gouvernement a créé l’Opération Marteau pour enquêter le milieu de la construction, on a mis 40 policiers sur le dossier et ce ne sont pas des nouveaux policiers qui ont été embauchés, alors quels services policiers ont été amputés pour créer à la catastrophe cette nouvelle équipe pour retarder une nouvelle commission d’enquête?

#collusion, #construction, #corruption, #police

Pétition pour demander une commission d’enquête sur la corruption dans la construction

Voici le texte d’une pétition sur Internet préparé par le groupe

Québécois pour une ENQUÊTE PUBLIQUE sur la CONSTRUCTION de Facebook, qui demande au gouvernement de faire une commission d’enquête.– Considérant les récentes allégations de témoins et de personnalités publiques concernant de possibles cas de collusion et de corruption dans le milieu de la construction au Québec;

Date de création : 25/10/2009
Date de cloture : 16/11/2009

Auteur : Groupe «Québécois pour une ENQUÊTE PUBLIQUE sur la CONSTRUCTION»
Représenté par M. Raphaël Melançon, fondateur du groupe.
http://www.facebook.com/group.php?gid=161863652662&v=wall

A l’attention de : Assemblée nationale du Québec

  • Considérant que plus de 80% des Québécois disent souhaiter le déclenchement d’une enquête publique pour faire la lumière sur les allégations susmentionnées (source : Sondage Angus-Reid du 23 octobre 2009);
  • Considérant que le lien de confiance entre les citoyens du Québec et la classe politique a été brisé et que des actions concrètes s’imposent pour rétablir ce lien de confiance;
  • Considérant que l’escouade «Marteau» n’est pas suffisante afin d’apaiser les craintes et le cynisme de la population et qu’une enquête publique pourrait se tenir sans problèmes en même temps que l’Opération Marteau;
  • Considérant que les contribuables québécois ont le droit de connaître la vérité quand à la gestion des fonds publics financés à même les taxes et impôts qu’ils paient;

Nous, soussignés, citoyens du Québec, demandons formellement à l’Assemblée nationale de bien vouloir mettre sur pied une commission d’enquête publique sur les pratiques en vigueur dans le milieu de la construction en matière de collusion, de corruption et de financement illicite de partis politiques et dont le mandat s’étendra à l’ensemble du territoire québécois.


Lien vers le texte :
http://www.facebook.com/group.php?gid=161863652662&v=wallcliquez-ici

Pour faire un lien vers cette pétition,

Pour signer cette étition, cliquez ici.

#construction, #corruption