Audition requête d’accréditation: CSN vs. TCA

Lundi prochain, il y aura une rencontre importante devant la Commission des relations de travail, où des représentants du syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobiles croiseront le fer avec la CSN, afin de déterminer qui est le syndicat officiel des employés syndiqués de l’hôtel Delta Québec.

Les TCA débatteront que la requête d’accréditation déposée par la CSN est illégale, puisqu’elle a été déposée 24 heures en retard, alors que la CSN répliqueront que  les TCA ont agi illégalement, en prolongeant la convention collective pour une durée de 364 jours, alors que selon le Code du travail, il est interdit de signer des conventions collectives pour une durée inférieure d’un an.

Le commissaire devra donc déterminer qui a raison, à moins qu’il décide justement de ne pas prendre position, et qu’il demande plutôt que les employés votent.

Mais si au contraire, le commissaire décidait de rendre une décision favorable aux TCA, que va-t-il se passer et comment réagiront les employés? Plus de 75% des employés avaient signé une carte d’adhésion à la CSN, cela va inévitablement causer certaines frictions.

Et  dans ces conditions qui sera alors disposé à faire partie d’un comité syndical pour les TCA? Surtout quand on sait déjà, que il y a toujours peu de gens qui sont intéressés à faire partie d’un comité syndical pour différentes raisons.

Et d’un autre côté, si l’arbitre donnait raison à la CSN, on sait déjà qu’il y aura  un comité syndical par intérim jusque à la tenue des nouvelles élections, mais pour le moment, j’ignore toujours si elles auront lieu avant ou après les négociations pour une nouvelle convention collective.

Quel qu’en soit l’issu, on peut facilement parier, qu’on retrouvera des personnes insatisfaites, certaines iront jusqu’à dire, que  l’on va encore revoir les mêmes personnes au sein de l’exécutif syndical, si ces personnes ne sont pas satisfaites, au lieu de chiâler, elles devraient plutôt se présenter à un poste syndical, ce serait plus productif.

Ce qu’il y a de plus plate dans toute cette histoire, c’est que peu importe le syndicat qui sera «choisi», le nouveau comité syndical  devra travailler à rallier les gens avant d’aller ne négociation, puisque si le comité de négociation n’a pas ses membres derrière lui, il risque de trouver les négociations vraiment longues.

#accreditation-syndicale, #commissaire-du-travail, #csn, #delta-quebec, #maraudage, #tca