Les chauffeurs de taxi de Montréal en arrachent

Les chauffeurs de taxi de Montréal disent qu’ils en arrachent présentement, et ils mettent en cause la crise économique.

C’est vrai qu’en temps de crise économique, les gens font plus attention à leurs sous et  utilisent peut-être  moins le taxi pour leurs activités à cause des courses plus élevées, mais ce qui est le plus ironique,  c’est que que ce sont justement les exploitants de taxis  qui avaient demandé au gouvernement d’augmenter le montant de départ des courses et le montant du kilométrage,  en raison des coûts élevés de l’essence, parce qu’ils n’arrivaient plus.

Mais il n’existe aucun mécanisme qui permet de baisser les prix des courses de taxi quand le prix de l’essence baisse de façon significative, de toute façon établir un tel mécanisme serait-il rentable? Il faudrait payer les personnes pour corriger les taximêtres qui se retrouvent dans tous les taxis.

#taxi