Des élections fédérales cet été?

On aura peut-être droit à des nouvelles élections fédérales cet été. L’élément déclencheur de cette nouvelle élection: Le refus par le gouvernement Harper d’accéder à la demande de Michael Ignatieff, de amender la loi de l’assurance-emploi, ce qui permettrait à plus de gens de pouvoir bénéficier de l’assurance emploi, pendant la durée de la crise économique.

Mais par contre, une fois la crise terminée, on retournera graduellement vers la normale, le temps de permettre à un comité «d’experts» de déterminer les nouvelles règles pour pouvoir bénéficier de ce programme.

Quelle hypocrisie des libéraux fédéraux, si il y a moins de gens qui touchent de l’assurance-emploi, c’est justement à cause de la décision prise par le gouvernement de Jean Chrétien qui avait fait une réforme de l’assurance-emploi en 1996, qui fait en sorte que environ seulement 40% des chômeurs ont droit de toucher des prestations d’assurance emploi, alors que les autres malchanceux, doivent se tourner vers l’aide de dernier secours, c’est-à-dire l’aide sociale.

Il ne faut pas oublier, que depuis la réforme de l’assurance-emploi en 1996, la caisse d’assurance-emploi a atteint un surplus de 54 milliards $, et que le surplus a été utilisé à d’autres fins que celles prévues lors de l’entrée en vigueur de la loi de l’assurance-chômage le 1er juillet 1941, et qui avait été créée sous le gouvernement libéral de McKenzie King.

Si les libéraux étaient vraiment sérieux, ils reviendraient à la formule qui existait avant la réforme de la loi de l’assurance chômage en 1996, ce qui permettrait à plus de gens de pouvoir toucher de l’assurance emploi, et les conservateurs rembourseraient les sommes détournées de la caisse d’assurance emploi.

#assurance-emploi, #elections-federales, #michael-ignatieff