Élection partielle dans le comté de Rivière-du-Loup

Des rumeurs circulent présentement à Québec, voulant que le premier ministre Jean Charest déclencherait des élections partielles dans la circonscription de Rivière-du-Loup, le 1er juin prochain, c’est-à-dire tout de suite après le Conseil général de l’ADQ.

Si ça se confirmait, ça permettrait peut-être au PLQ de faire élire son candidat vedette Jean D’Amour, puisque l’ADQ n’aurait presque pas le temps de s’occuper de la campagne électorale en raison du Conseil général de l’ADQ qui se tiendra à Québec les 30 et 31 mai prochain.

Du côté du Parti Québécois, c’est l’ancien député bloquiste de la circonscription de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup Paul Crête qui sera le candidat officiel du PQ.

M. Crête contrairement à l’ancien premier ministre Lucien Bouchard, indique qu’il n’a pas l’intention de renoncer à sa pension annuelle de 65,000$, car selon lui, les députés québécois gagnent moins que les députés à Ottawa.

Ça expliquerait peut-être en partie le pourquoi, les indépendantistes qui se lancent en politique, vont au Bloc Québécois, car il ne faut pas se le cacher, l’indépendance, si indépendance il y a, ça ne se passera pas du Bloc Québécois, mais bien du côté du Parti Québécois.

La circonscription de Rivière-du-Loup est devenue vacante, à la suite de la démission de Mario-Dumont, au lendemain de la débâcle de l’ADQ lors de l’élection provinciale de décembre dernier.