Les hôtels à Québec en arrachent…

L’année 2008 a été pour Québec, l’année du 400ième, les hôtels ont été pleins tout l’été, et il y a même eu des pénuries de personnel dans une partie des restaurants de la ville de Québec, à un point tel, que certains restaurants ont été dans l’obligation de fermer plus tôt que l’heure de fermeture prévue, pour permettre aux employés de pouvoir reprendre leur souffle.

Certaines activités qui ont eu lieu dans le Vieux-Port ont attiré des foules importantes, le Moulin à images en particulier, où l’on projetait des images représentant les 400 ans d’histoire de la ville de Québec sur les silos de la Bunge.

L’événement a été tellement populaire, que le maire Labeaume veut reprendre une expérience semblable l’été prochain, ce qui sera intéressant pour les personnes vivant dans la ville,  tout comme pour les touristes étrangers, à l’exception peut-être d’un petit groupe de personnes qui trouve que ça va encore être une activité bruyante, et qu’en plus, une personne songe à aller devant les tribunaux pour pour empêcher la tenue de cet événement.

Quoi qu’il en soit, avec la conjoncture économique actuelle, on peut commencer à se demander quelle sorte d’été l’industrie touristique connaîtra. À en juger à ce qui se passe présentement dans les hôtels de Québec, l’avenir ne s’annonce pas rose, au moment d’écrire ces lignes, les réservations dans les hôtels se font plutôt rares, et on peut toujours espérer que les gens décideront à la dernière minute pour réserver leurs chambres d’hôtels, mais est-ce que ça sera suffisant pour permettre aux hôtels d’augmenter leurs taux d’occupation de façon substantielle et d’avoir une saison rentable?

Personne ne peut le dire, mais on prévoit que les hôtels ayant moins de 200 chambres pourraient s’en sortir mieux que les gros hôtels, c’est du moins ce qu’a affirmé,  M. Dany Thibault, directeur général du Hilton Québec sur les ondes de CHOI-FM, il y a à peine quelques semaines, alors qu’il accordait une entrevue à l’émission du retour de Stéphane Gasse et de Jérôme Landry, au sujet de la contestation des gens opposés au Red Bull crashed ice.