La FTQ construction et la FTQ dans l’embarras

Tout de même incroyable ce que l’on a pu voir et entendre à l’émission «Enquête», qui nous apprenait que l’ancien président de la FTQ construction Jocelyn Dupuis se faisait payer par la FTQ construction des repas  dans des restaurants qui feraient honneur à l’ancienne lieutenant-gouverneur du Québec Louise Thibault, et on va jusqu’à soupçonner Dupuis de tenir des liens avec Raynald Desjardins un ancien membre du clan Rizuttto et de Maurice «Mom» Boucher.

Il est alors peu étonnant de voir que la FTQ construction qui représente ses syndicats affiliés oeuvrant dans la construction, semble refuser de répondre aux questions des journalistes, en se limitant à dire que les dépenses étaient approuvées par l’exécutif, mais est-ce l’exécutif a consulté ses syndicats affiliés avant d’y aller de l’avant avec ces dépenses, où a-t-on voulu les garder dans l’ignorance? En ce qui concerne la plus «grande centrale syndicale» la FTQ qui représente plusieurs syndicats affiliés dont la FTQ construction, elle s’occupera de l’affaire à l’abri des regards indiscrets, et dira par la suite à la presse, que la FTQ avait fait le ménage dans les règles administratives.

Je peux comprendre l’indignation des travailleurs syndiqués à un syndicat affilié à la FTQ, et de songer de changer de syndicat, mais est-ce qu’un changement de syndicat va vraiment être la meilleure solution? À mon avis tous les syndicats ont leurs avantages et leurs inconvénients, et ils ont tous leurs propres squelettes cachés dans les placards, et ce qui est arrivé à la FTQ construction pourrait aussi arriver dans une autre affiliation syndicale comme à la CSN, qui s’est refusée elle aussi de faire un commentaire sur ce qui se passe à la FTQ construction.