Les vedettes et la violence conjugale

Le 8 février dernier, la chanteuse Rihanna se voyait dans l’obligation de ne pas aller à la soirée des Grammys, à cause que son conjoint Chris Brown l’avait battue à la veille de la soirée, et elle était alors dans un état lamentable, comme on a pu le voir sur certaines photos qui sont parus sur le web.

Deux accusations ont donc été portées contre Chris Brown: voies de fait, et menaces criminelles, et s‘il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 4 ans et 8 mois de prison.

Pour ma part il mériterait d’avoir la peine maximale, car ça va pouvoir lancer le message que la société ne peut accepter et n’acceptera jamais la violence conjugale.  Mais est-ce que le message va passer?

Pas certain puisque s’il faut en croire certains médias, Rihanna et son agresseur se seraient réconciliés, et on parle même d’un mariage secret! Si c’est le cas, quel sera alors le message que ca lancera aux jeunes? Ces derniers sont toujours grandement influencés par leurs vedettes préférées, et ils diront probablement qu’après tout, la violence conjugale, il n’y a rien là! Tout comme il n’y a rien là dans le cas de l’hypersexualisation des jeunes à cause des vidéos présentées par des vedettes.