Harper commence à reconnaître que la guerre en Afghanistan ne peut être gagnée

Le Canada doit se retirer d’Afghanistan en 2011, et le premier ministre canadien Stephen Harper commence déjà depuis quelques temps, à dire dans les médias américains, que de gagner la guerre contre «des insurgés talibans» n’était pas un objectif réaliste, et qu’on devait laisser les autorités afghanes s’occuper elles-mêmes des insurgés.

À ma connaissance, je crois que c’est la première fois qu’un gouvernement membre de l’OTAN reconnaît que la guerre sous sa forme actuelle ne peut-être gagnée, alors qu’un haut-gradé britannique en poste en Afghanistan et des diplomates ont déjà affirmé que cette guerre ne pouvait être gagnée, et qu’on devrait commencer à négocier avec les Talibans.

On dirait bien qu’on se dirige à nouveau vers ce que les américains ont connu lors de la présidence de Richand Nixon, alors que ce dernier avait hérité de la guerre du Vietnam et qui avait été des plus impopulaires aux États-Unis, avait coûté des milliers de vies américaines, pour soutenir également un gouvernement tout aussi corrompu que l’est le gouvernement afghan.

Le président Nixon avait alors décidé de changer sa politique de guerre au Vietnam, en la vietnamisant, c’est-à-dire en faisant en sorte que ce soient désormais les vietnamiens qui combattent les communistes.

Alors, est-ce qu’on verra bientôt une «vietnamisation du conflit» où est-ce que la guerre durera encore des dizaines d’années, avec tout ce que ça comporte comme inconvénient dans pour le monde financier? Il ne faut pas oublier de Ben Laden avait déjà dit, qu’il gagnerait la guerre en mettant à terre l’économie.

#afgahnistan, #otan, #stephen-harper, #taliban