Est-ce qu’on commencerait à voir le vrai visage de Barack Obama?

Après 9 jours de pouvoir, est-ce qu’on est en train de voir la vraie nature de Barack Obama? À l’instar de d’autres présidents avant lui, comme Richard Nixon qui a autorisé de bombarder secrètement le Cambodge, Obama autorise aujourd’hui l’armée américaine à bombarder certaines cibles au Pakistan qui sont considérées comme refuges des talibans, et on peut alors considérer ces bombardements comme étant une violation d’un territoire souverain, ce qui en droit international est considéré comme illégal.

Et en économie, il existe une clause dans son programme d’aide aux États-Unis, afin de «forcer les américains à utiliser uniquement de l’acier américain», et de s’en procurer ailleurs, seulement dans des cas où il n’y aurait pas assez d’acier de disponible aux USA.

On peut considérer cette décision comme étant du protectionnisme, même si le vice-président Joe Biden prétend que ça en est pas. Le plus inquiétant c’est de savoir que si on oblige les américains à acheter l’acier aux États-Unis, au lieu de profiter des avantages du taux de change, et de permettre aux américains d’acheter l’acier ailleurs, on peut alors craindre que les américains mettront peut-être d’autres taxes plus élevées, pour contrer l’entrée aux États-Unis de certains autres biens de consommation, comme le bois d’oeuvre, dans l’espoir de forcer les États-Unis à acheter américain.

Mais au fond, on pouvait s’attendre à une réaction similaire du président Obama, le Parti démocrate a toujours été plus protectionniste que le parti républicain, alors on ne peut s’étonner de cette nouvelle politique d’Obama. Il reste maintenant à voir si le Canada décidera lui aussi, à imposer certaines mesures protectionnistes à l’encontre des américains, et surtout à quoi peut-on s’attendre, si Obama décidait de rouvrir l’Alena avec le Canada.

En attendant, on peut seulement espérer que les mesures adoptées par les États-Unis ne feront pas trop mal aux travailleurs québécois.

Et je me demande aussi quelle sera la réaction de Harper, lui qui a toujours été la marionnette de Bush.