Season 2 of Lucifer starts Sept. 19 on Fox

When  I first heard that they were making a show called « Lucifer » I had absolutely no intentions to watch the show, but one day, I got a glimpse at the show and I was totally hooked.

I am really looking forward for season 2 of « Lucifer ».

 

Doing the grocery with a friend of mine

A friend of mine offered me to take me at the grocery store tonight. I should have seeen it come, we went at the grocery store and once we were there, He asked me if I could buy him a quart of milk, I said yes.

The problem is,most of the time when I go to grocery store with him, He often asks me if I can buy him something like a loaf of bread, milk, or cream for his coffee.

Sometimes that frustrates me, which is probably why when He asks me if I want to go at the grocery store, I simply say no.

Restaurants and how they handle allergies

The talk of the week in the province of Quebec is about the story of the guy who ordered a tartare steak in a restaurant mentionning that He has an allergy to sea food and salmon and even though the waiter knew about the allergies, for a reason or another, He served the guess a salmon tartare and the man became gravely ill.

The waiter who served the unlucky client was arrested by the police and was charged for criminal negligence, the investigation made by the police is showing that in no time the waiter went at the kitchen mentionning the allergies to the cooks.

Since the story came out, a lot of people used the social medias and talk radio to say what they think it should be done to prevent such events to happen again.

Among the suggestions:

1) restaurants should keep some epipen pen in case someone gets some allergic reaction to what He ate;

2) restaurants should stop serving people with allergies;

3) restaurant owners should have 2 kitchens, one for people who have allergies and another one for those who have no allergies;

4) restaurant owners should give more job trainings to their employees.

I think that it might be a good idea for the restaurants to keep some epipen pen in case of problems, but there is a but… why should restaurant owners keep some epipen pen? Shouldn’t the people who go eat at the restaurant and who have allergies bring their own pen? If a restaurant buys some epipen pen, the restaurant will have no choice and increase the price of the meal to cover the cost, from what I’ve heard on radio, an epipen pen cost 100$

I remember one time, I served a woman who went at a restaurant outside the hotel where I work, and She had to use her epipen pen because she told the waiter that she has an allergy to mushrooms and even though there was no mushrooms in her plate she started to feel sick, probably because of a knife that was used to cut the mushrooms wasn’t cleaned enough before being used to slice the meat.

Should restaurants refuse to serve people with allergies? No way, if a restaurant refused to serve someone because He or She has some allergies, it wouldn’t take long before someone to make a complaint for discrimination at the « Commission des droits de la personne du Québec », the commission responsible for human rights issues.

Should restaurants have two kitchens? No way restaurants may not have enough room to make a second kitchen, beside, usually the staff at the kitchen and the waiters are professionals and they will be able to make the meal wthout danger for the guess who has allergies.

The best way to avoid problems  for restaurant owners is to pay to give their employees the best training they can get, but some employers might be hesitant to do so, if they pay for some training, who says if an employee won’t leave the company to go work for another restaurant?

Ah les effets indésirables du diabète

IMG_2438J’ai un ami qui vit avec le diabète depuis près de vingt ans, il y a un peu plus d’un mois, il avait pris une marche avec des nouvelles chaussures et il s’était blessé sur le dessus de la grosse orteil, depuis ce temps, il prenait le temps de désinfecter sa plaie de façon quotidienne, jusque à il y a environ une dizaine de jours, il avait réalisé que son pied était rendu le double de la grosseur normale, il avait alors décidé de consulter un médecin à l’urgence d’un hôpital de la région de Québec.

Le médecin qu’il avait rencontré connaissant l’état de santé de mon ami, lui a immédiatement injecter une dose massive d’antibiotique et elle a entrepris immédiatement des démarches pour qu’il puisse rencontrer, deux jours plus tard, un infectiologue à l’hôpital de l’Enfant Jésus.

Ce dernier lui a prescrit des antibiotiques bucaux, et lui ont donné des consignes telles que lorsque vient le temps de désinfecter une plaie, de le faire seulement à l’eau et un savon doux, on lui a également invité d’éviter la piscine, oui il y a du chlore dans l’eau des piscine, mais ça n’empêche pas de continuer de trouver dans l’eau des bactéries.

Encore plus étonnant, on lui a conseillé de ne pas fréquenter de clubs de santé, la raison invoquée, c’est qu’il y a des gens qui utilisent des appareils et ils ont chaud, ils sont pleins de bactéries.

Peut être sera-t-il maintenant plus prudent maintenant, il y a quelques années son chien lui avait marché sur son pied et il croyait qu’il s’était peut-être fracturé un os dans le pied, il avait été à l’hôpital et on lui avait diagnostiqué la bactérie mangeuse de chair, encore heureux que son chien lui avait marché sur le pied, autrement il aurait peut être perdu son pied et peut être même sa jambe.

#diabete

The frontage of The Economist/La une du magazine The Economist

Gosh never thought that one day I would say that one day, even in Canada, the government is planning to make a law that would forbid canadian citizens to say all kind of things that could be considered as anti islamic or anti muslim.

So if the proposal becafreedom of speechme law, our freedom of speech will be, seriously, under attack.

Diantre, je n’aurais jamais cru que j’allais dire ça un jour, mais même au Canada, le gouvernement fédéral se prépare à faire une loi qui interdirait à tous canadiens de tenir des propos, sous toutes formes, contre les musulmans.

Alors, si cette loi devait être adoptée, notre liberté d’expression sera, sérieusement, menacée.

 

 

#canada, #liberte-dexpression

La liberté d’expression menacée même au Canada?

La couverture de l’édition du 4 juin prochain du « Econosmist » pourrait, selon moi, être tout aussi valide pour le Canada, puisqu’il y a quelques mois, le gouvernement du Québec, à la demande des partis de l’opposition qui craignaient de voir des jeunes se faire recruter pour aller se battre en Irak ou en Syrie, avait décidé de présenter le projet de loi 59 qui allait encadrer les propos haineux qui pourraient être faits à l’encontre de certaines religions, comme la religion musulmane, le gouvernement devait par la suite se raviser et enlever la partie de la loi sur les propos haineux envers la religion, tout le monde avait eu un soupir de soulagement.

Mais malheureusement, peu de temps après, le PLC de l’Ontario a voté une résolution, demandant au gouvernement fédéral de faire une loi condamnant toute forme d’islamophobie et il y a fort à parier que cette loi pourrait être présentée et adoptée, considérant, que le gouvernement libéral est majoritaire et, que de plus, depuis l’entrée en politique de Justin Trudeau, ce dernier à tout fait pour faire plaisir aux diverses associations musulmanes, même aller faire des discours dans différentes organisations qui ont des liens avec des organisations terroristes.

#liberte-dexpression

Mon patron prend la santé de ses employés à coeur

IMG_2116Mon employeur fait la promotion de la santé au travail, il a mis des documents à la cafétéria des employés sur la prévention du diabète, ce qui,en soit, n’est pas une mauvaise chose, considérant que je connais plusieurs personnes au travail qui ont déjà reçu un diagnostique de diabète et que le nombre ne va qu’augmenter aux cours des prochaines années.

Selon l’organisme Diabète Québec, on estime que, actuellement, au Québec, il y a 830,000 diabétiques.

#diabete